Météo du
Moment
Nous sommes en octobre
2017.

Suite au décès d'Archibald
Strogov, Ministre de la Magie
pour l'Ewiland, le 21 août
dernier, Maureen Kinkaid
assure l'intérim à la tête
du gouvernement sorcier
anglo-saxon. 




 

L'Oracle te voit Invité et tu es en train de rêvasser!!! Prends ta plume et va poster!
( Ou clique au moins sur les top sites!)

Il y a de la nouveauté !
Allez consulter le What's new !!

Une cotisation Ulule a été lancée pour financer les dosettes de café.
Même si les puristes préfèrent les cafetières ancestrales.

Les absents ont toujours tort.
Méfiance, nous sommes d'humeur taquine...

Une animation d'Halloween vous attend...

Venez donc nous présenter vos plus beaux sourires.

Hé, t'as vu ton rang?

Partagez | 
 

 Ezio Shepherd

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar




Scottish Muffin

Age du personnage : 32 ans (encore)
Messages : 505
Localisation : Aucune idée
Scolarité : Promotion 1996-2003 Serdaigle
Université : IBAS
Occupation : Barde et poète

MessageSujet: Ezio Shepherd   Ven 28 Oct - 20:51


Ezio Tegid Shepherd


•• Nationalité : Ecossais

•• Date de naissance  : 19/11/1984 - 32 ans
•• Lieu de naissance : Inverness, Ecosse
•• Nature du sang : Sorcier

•• Taille : 1m84
•• Poids : 78 kg


Origines & évolutions :
•• Famille proche :

• Père: Ewen Shepherd (écossais)- Juge au Magenmagot
• Mère: Gabriella Shepherd Laskaris (grecque) - Voyante
• Frère aîné : Luan Ambrosios Shepherd
• Soeur cadette : Saoirse ( à prononcer Siir-cha) Calliope Shepherd

Il possède également une flopée d'oncles, tantes, cousins et cousines dont il serait bien incapable de citer tous les noms. Mieux vaut demander à Saoirse.

•• Scolarité : Après une primo éducation à la maison, il a étudié à l'école de sorcellerie de Poudlard de septembre 1996 à juin 2003 dans la maison Serdaigle. Il fut membre du club d’écriture de 1997 à 2003, de la fanfare de Poudlard et a vaguement joué au quidditch, sans trop de succès - contemplation et cognard ne faisant pas bon ménage.

•• Université : Après l'obtention de ses Aspics, il a suivi la prestigieuse formation de barde  sur l'Ile de Soay, dans la sélective et rigoureuse International Bard Academy de Soay. (IBAS)

•• Curriculum Vitae :

•  1996- 2003 - Élève à l'école de sorcellerie de Poudlard dans la maison Serdaigle
•  2003 - 2007 - Académie des Bardes de l'Ile de Soay dont il sort diplômé de l’ordre des Brehons (spécialiste en lois anciennes)
•  2007 - 2015 - Voyages à travers le monde pour y exercer sa profession.
• 2015 – à nos jours-  Début de la préparation à l’examen d’enseignement druidique permettant l’obtention du titre de Penderwydd. Il hésite encore à présenter l'examen, étant toujours réfractaire à l'utilisation de la magie non naturelle et ne possédant plus de baguette.

•• Lieu de vie : Où le vent le porte. Principalement chez les autres, dans les auberges de jeunesse, sous une tente, chez sa soeur. Sa profession et son instabilité l'empêche de se poser réellement quelque part et pour l'instant, la situation lui convient parfaitement.
•• Occupations : Poète et barde itinérant.



Un portrait esquissé :
•• Qualités et défauts :
Doux poète sensible lunatique franc rêveur cultivé taciturne superstitieux sombre solitaire mélancolique secret exigeant têtu - pour ne pas dire borné égocentrique réservé instable

Grand rêveur dans l'âme, Ezio a toujours vécu entouré d'histoires, et plus enclin à observer le monde qu'à être au centre de l'action.
Il peut passer des heures à admirer un paysage, le dessiner, en graver chaque détail dans sa mémoire et en apprécier la quiétude.
Si il aime la compagnie et les discussions, il ne faut pas que celles-ci s'éternisent car il ressent bien vite un besoin de calme et de solitude. Il lui semble étouffer dans les pièces bondées de monde et l'appel du grand air se fait rapidement sentir lorsqu'il reste enfermé plusieurs heures.
C'est un grand calme, fin mélomane qui apprécie la musique tout autant que le silence. Il est tout particulièrement doué pour sortir les plus douces mélodies de tous les instruments qui passent entre ses mains. Violon, piano, instruments à vent et même percussions, accompagnent les contes qu'il transmet à travers le monde avec exaltation. Sur un pied d'égalité avec la musique, viennent la lecture et l'écriture parmi ses passions et prédispositions. D'ailleurs, il a fini par les conjuguer pour en faire son métier.
Sa vie est une alternance de périodes d'immobilité observatrices qui suivent une puissante frénésie créatrice. Il se lève un matin, ne tenant plus en place, avec le besoin d'aller voir et toucher le monde entier et finit par devoir se poser pour coucher sur papier toutes les émotions emmagasinées, le menant irrépressiblement à des angoisses et une nervosité non maîtrisées. Il entre alors en phase créative et névrosée et peut rester des mois durant sur une tâche qui lui coûte beaucoup, que ce soit en temps, en énergie ou en relation sociale. Lorsqu'il sort enfin de sa torpeur il est à nouveau apaisé, serein et profite de ces instants de répit pour savourer le calme, s'enivrer de nature et de ceux qu'il a délaissé des mois durant.

Comme tout artiste, il possède une sensibilité à fleur de peau. Extrêmement réceptif à tout changement, il n'est pas rare qu'il sente le vent tourner dans une pièce où l'ambiance se dégrade. Peu amateur de conflits, il tente souvent de les désamorcer mais insistera peu, privilégiant son besoin de quiétude, à une intervention à tout prix. Sensible et observateur, il parvient souvent à cerner l'humeur des gens qu'il fréquente et fuit les personnes trop en colère, desservi par une empathie qui le transforme rapidement en éponge émotionnelle.

Solitaire depuis toujours, il aime voyager seul et ne s'ennuie jamais. Il affectionne la rencontre avec de nouvelles personnes, toujours en quête d'enrichissement intellectuel, mais reste souvent frileux lorsqu'il s'agit de se lier plus intimement. Ainsi, il apprécie beaucoup de gens et possède de nombreuses connaissances amicales mais très peu de vrais amis qui le connaîtraient bien - hormis sa sœur et son mentor, Beltrov.

Secret et taciturne, il parle peu de lui et préfère régler ses tourments seul que de les partager, avec peut-être une pointe de complaisance dans la mélancolie.
De par sa soif de culture, il passe de nombreuses heures à visiter les villes du monde, en apprendre les coutumes locales et en bouquinant des heures durant, que ce soit dans une bibliothèque, dans un arbre ou au sommet d'une montagne.
Alliant franchise, douceur et pudeur, Ezio est un homme qui donnera honnêtement son avis si on le lui demande mais qui ne se permettra pas de l'exprimer sans y être invité.

Sa sœur vous dira avec raison qu'il se montre bien souvent têtu et obstiné lorsqu'il est persuadé d'avoir raison - à juste titre, ou non. Il est rare de pouvoir le faire changer d'avis et il lui faut la plupart du temps, quelques délais après une discussion pour faire la part des choses entendues et éventuellement revenir sur son point de vue. Peu virulent dans les discussions, il préférera changer de sujet pour éviter un affrontement trop violent, même s'il ne démord pas de son idée.
S'il paraît timide et réservé, il n'en possède pas moins une certaine confiance qui transparaît dans ses geste et  qui le mène à faire ses choix sans demander d'avis. Ayant quitté la maison familiale dès l'obtention de ses Aspics à Poudlard pour entrer à l'IBAS, il a eu pour habitude de se gérer seul dés son plus jeune âge, sans avoir de comptes à rendre à quiconque. La rigoureuse formation dispensé dans l'académie en a fait rapidement un homme accompli et débrouillard. Il est ,de ce fait, parfaitement indépendant et semble toujours savoir ce qu'il fait.


En résumé, c’est un homme calme, silencieux – lorsqu’il ne vous raconte pas l’histoire du monde – et amical qui considère que l’instant présent est le moment le plus important d’une vie.
Sa sœur vous dirait qu’il est un paradoxe à lui seul : capable de rester immobile des heures durant à observer la course folle d’un escargot dans l’herbe, il lui est ,parallèlement, impossible de rester plusieurs jours au même endroit.


•• Allure & silhouette :

Grand, mince, élancé et sportif, l'allure du barde a été façonnée par sa formation à l’IBAS mêlant enrichissement intellectuel, rigueur et développement physique. Une grande pratique des sports de plein air lui a conférée des gestes sûrs, une musculature fine et puissante ainsi qu'un teint hâlé.
Il se déplace avec assurance et souplesse, alliant douceur et efficacité. Il porte peu d'attention à son apparence, et, bien que soignée, son allure est toujours sobre et simple mêlant un style un peu bohème au côté pratique de ses vêtements. Adepte des pantalons et chemises, vous avez peu de chance de le croiser un jour en costume, de toute façon, il n'en a pas.

Charismatique, il possède un visage plutôt agréable à regarder, mêlant la douceur de ses traits réguliers à un air un peu farouche et parfois franchement obstiné. Doté d'un nez droit, d'une bouche sensible encadrée de deux fossettes lorsqu'il rit et de grands yeux très sombres au regard tantôt doux ou enflammé, son visage possède une apparence plutôt sereine où cohabitent charme et mélancolique.

Si sa physionomie est agréable, son atout principal réside néanmoins dans sa voix, qu'il a basse et profonde. Particulièrement apaisante, elle sait également se montrer puissante lorsqu'il s'agit de conter un récit à un auditoire nombreux. Elle trahit une assurance et un désir de communication qui, paradoxalement, font écho à une certaine réserve et timidité au niveau personnel. C'est un homme qui aime beaucoup parler - il peut vous conter l'histoire du monde en plusieurs tomes-  mais rarement de lui.Discret et réservé, il se met peu en avant et sa présence charismatique emporte ses auditeurs dans ses récits avec ferveur,  effaçant rapidement l'homme derrière le barde, ce qui n'est pas pour lui déplaire.
Il n'a que rarement besoin d'élever la voix, tant son timbre chaud et agréable la rend plaisante à écouter et fait taire les assemblées. Il calme, apaise, charme avec la maestria d'un chef d'orchestre.
De mémoire, peu sont ceux qui ont eu à témoigner d'un accès de colère de sa part. Néanmoins, comme la plupart des personnes apparemment calmes, ses emportements peuvent être d'une violence dévastatrice et s’il s’acharne à tenter de se maîtriser totalement c’est en partie parce qu’il est conscient que sa colère pourrait le porter -trop- loin.

Quelques cicatrices marquent ses bras et ses jambes, témoignage de son envie de grimper toujours plus haut en montagne, en dépit des éléments capricieux. La plus impressionnante réside sur son torse, au niveau des côtes lorsqu'une chute sur la branche d'un arbre mort a manqué lui perforer le poumon gauche. Il en possède également une minuscule au niveau du coin externe de la paupière supérieure gauche mais celle-ci étant due à la varicelle de sa jeunesse, il y est beaucoup moins attaché.

Peu concerné par son apparence, il a choisi des endroits peu visibles pour inscrire sur sa peau les plus grandes étapes de sa vie, à l'aide de tatouages représentants les barrières franchies. Ainsi, il arbore entre les omoplate un petit aigle tribal réalisé lorsqu'il avait 17 ans; Le symbole de l'Awen des bardes sur le poignet droit, tracé lors de son entrée à l'IBAS; et depuis quelques années, le nœud sans fin sur son avant bras gauche, réalisé par son mentor Beltrov, qui symbolise la continuité.


•• Tics et manies :
Ezio possède de nombreux tics et manies dont il s’accommode fort bien et que son entourage a appris à tolérer.

 Ses poches sont pleines de cailloux, bout de bois, plantes, morceaux de papiers et petits objets en tout genre qu'il ne manque pas de ramasser lorsqu'il se promène.
 Il est sujet aux addictions de toutes sortes, et ce, par périodes. Il a fumé un certain nombre d’années avant d’arrêter brutalement pour céder à une autre addiction et ainsi de suite. A peu près tout y est passé, avec plus ou moins de conséquences et d’effets secondaires. Actuellement, ce sont les amandes dont il ne peut se passer. Il y a eu et il y aura surement pire.  
Probablement par déformation professionnelle, il récite souvent des textes ou chantonne à voix basse qu’il soit seul ou non.
Il n’est pas rare de le voir se passer une main sur le front alors qu'il est nerveux, détourner le regard pour éviter de trahir son embarras ou encore marteler un air de musique avec les doigts ou les pieds quand il s'énerve.
Sa main gauche se porte instinctivement sur le cœur lorsqu'il salue quelqu'un, provenance d'une coutume druidique visant à augurer une bonne étoile.
Lorsqu’il est exaspéré, il lève les yeux au ciel ou soupire discrètement.
Il hausse fréquemment les épaules quand il ne veut pas répondre à une question ou quand il se fiche de quelque chose.


•• Trois anecdotes :

Il n’a plus de baguette depuis un serment prononcé en 2008 lorsque son amie, victime du sérum H se voit privée de ses pouvoirs. Il a depuis, renoncé à toute forme de magie qui ne serait pas, selon lui, naturelle. Néanmoins, il semble particulièrement doué pour se retrouver malgré lui, en présence de créatures magiques et de sorciers.
Il est abominablement claustrophobe et bien que ne se l'expliquant pas, il est certain que cette phobie a une origine bien précise.
Il est gaucher.
Sa mère est persuadée qu'il a hérité d'elle un don de prémonitions. Effectivement, des images surgissent parfois dans sa tête, de façon très aléatoire et il n'est pas certain de différencier ce qui pourrait être appelé "visions" et ce qui est du ressort de sa très grande imagination. Il reste assez sceptique - tout autant que sur celles de sa mère, d'ailleurs.
N'ayant pas de montre et ne portant que peu d'attention au temps qui passe, il est toujours en retard. Et ça se compte parfois en jours.

Ok, ça fait peut-être cinq. Tant pis.


Les informations facultatives:
•• Ma baguette : Loin et absente.
•• Mon patronus : Un aigle noir, l'Ictinaetus malaiensis.
•• Mon épouvantard : Possédant un certain nombre de peurs diverses et variées, l'épouvantard n'aurait que l'embarras du choix concernant la forme à prendre. Parmi le top 3 : Le corps de sa petite sœur prisonnier de la glace, le cadavre de Shannon ou un espace clos envahi de batraciens.
•• Ma vision dans le Miroir du Riséd : Il n'est pas encore certain de savoir ce qu'il veut vraiment, il éviterait donc soigneusement le miroir s'il le croisait.

Pour la petite histoire...

« Je me rappelle parfaitement de tout et de sa main serrée au creux de la mienne. Nous avons fait nos premiers pas dans le château côte à côte, hanche contre hanche et ce n'était pas moi qui la rassurait. Elle avançait conquérante, distribuant des sourires bienveillants à tout un chacun. Et moi je la suivais, calquant les moindres mouvements de mon corps sur les siens. Désolé qu'un choixpeau puisse avoir le pouvoir de me priver de sa main l'instant d'après. Et puis vint la Grande salle. Je me souviens avoir lâché sa main de mon plein gré à l'instant même où mes chaussures en franchirent le seuil. Je crois même avoir formulé mes pensées à hautes voix, provoquant le rires de certains de mes futurs camarades. Je n'avais jamais rien contemplé d'aussi beau que le ciel déchaîné de cette nuit là à travers le plafond de la Grande Salle. Les éclairs marbraient les visages et éclairaient le décor de leur lumière crue. Ils faisaient paraître la magie et l'ambiance de la salle encore plus intense. Je crois que jusqu'à ce que le Professeur McGonagall prononce le nom de Shannon, je n'avais pas détaché les yeux un seul instant du spectacle. Mon amie s'avança, blonde, souriante, pas très grande et dégageant pourtant une force à vous couper le souffle. Elle empoigna ce pauvre choixpeau avec une vigueur qui lui fit perdre quelques années, j'en suis certain et le posa sur sa tête. J'avais retourné la question des milliers de fois dans mon esprit et j'étais alors certain du résultat. Shannon était faite pour le vent, le courage et la ténacité des Gryffondor, pendant que Serdaigle, son calme et son sérieux m'accueillerait. Je lui jetais un regard douloureux alors que le choixpeau se fendait d'une bouche prompt à répandre son jugement : « Serdaigle ! ».
Je me souviens de ma main dans ses cheveux, pendant que la tête sur mes genoux, elle me récitait ses leçons avec plus ou moins d'exactitude tandis que je n'osais pas la contredire, bien que ne l'aidant pas vraiment. Je me souviens de ses yeux lançant des éclairs lorsque je parlais à une autre et de son empressement à se jeter dans les bras du premier joueur de quidditch passant pour me le faire payer. Je me souviens de ses éclats de voix dans la Grande Salle, de nos camarades témoins de son emportement, des regards compatissant et d'envie qu'elle suscitait sur ma nuque, de mes haussement d'épaules, parce que cela passerait. Je me souviens de ces nuits où je sortais seul et où l'unique témoin de mes escapades était le petit souvenir que je lui rapportais de ma conquête nocturne. Je me souviens de ce bureau sur lequel elle a écrit mon nom. De son rire dans les vestiaire du stade le jour où j'ai passé pour lui faire plaisir, des essais pour être joueur. Je me souviens de sa main précise, s'agitant au-dessus des chaudrons du cachot. Des recoins du parc où je la fuyais lorsque je ressentait le besoin d'un calme qu'elle se refusait à m'offrir. Je me rappelle de chaque arbre au pied desquels nous nous sommes installés, pour chuchoter des plans qu'elle échafaudait et que je me contentait d'écouter en souriant. Je revois parfaitement sa nuque, en histoire de la magie, lorsqu'elle s'asseyait devant moi pour le plaisir de se retourner et me déconcentrer à l'aide de différent stratagèmes. J'entends encore ses promesses, sa vision de l'avenir et ses livres qu'elle faisait tomber presque une fois par jour dans l'escalier à force de grand geste. J'entends les mots doux qu'elle me murmurait, les insultes aussi parfois. Je revois l'arbre au bord du lac, celui au pied duquel nous l'avons enterré et qui porte encore la marque de son attrait pour la sculpture.
Poudlard est un endroit où elle est toujours en vie. Le seul qui me soit pourtant interdit. »




Comment avez-vous connu le forum ?
Par Poudre de Cheminette.

J'ai tout comme Joachim, pris la liberté de rajeunir mon personnage de deux ans. Doit-on vous laisser chercher le point commun à nos deux fiches ou faire preuve d'une honteuse délation?  Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




Admin

Messages : 1261
Localisation : Entre deux mondes

MessageSujet: Re: Ezio Shepherd   Ven 28 Oct - 22:18

Bienvenue dans la communauté

Carte n° 161028841119


Prénoms : Ezio Tegid   
Nom : Shepherd


Sexe masculin
Né(e) le 19 novembre 1984
A : Inverness

Lieu de vie : inconnu
Occupations : barde




En hj...

Bienvenue à toi, Ezio,

Nous sommes ravis de vous accueillir, ton personnage, son charisme et ses talents de poète, dans notre communauté. Nous avions pu apprécier ce barde tout en introspection et sensibilité et c'est un plaisir de le retrouver ici.
Puisse la poésie et la quiétude d'Ezio proliférer sur Chemins de Traverse...

Maintenant que tu es validé(e), pense à compléter les différentes listes et référencements : listes desprénoms, des patronymes, des avatars, des lieux de naissance et de vie. Le cas échéant, recense également ton personnage dans l'inventaire des métiers et occupations et dans les annuaires de Poudlard et de l'Université.
Veille à mettre à jour ton profil (Scolarité, Université, Occupation, Localisation, Âge du Personnage...) et les différents champs de contact (Fiche et Portrait du Personnage).
Maintenant que tu es validé(e), il ne te reste plus qu'à te lancer dans le jeu. Guette les sujets sans réponse, les topics collectifs... sans oublier de contacter les joueurs qui t'intéressent pour tisser des liens par mp. Ne sois pas timide !


• don validé par l'Oracle •
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheminsdetraverse.forumactif.com
 
Ezio Shepherd
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ezio Shepherd {Poète et barde}
» Ezio Freza {fin}
» Impromptu, si on peut dire. [Dudu/Eva/Ezio]
» camelia shayan shepherd - i'm out of touch, i'm out of love. u.c
» Ezio Bonvisi, le surveillant qui se prend un plaisir de te faire chier.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chemins de Traverse :: Autour du Jeu :: Membres validés & Pnj-