Météo du
Moment
Nous sommes en octobre
2017.

Suite au décès d'Archibald
Strogov, Ministre de la Magie
pour l'Ewiland, le 21 août
dernier, Maureen Kinkaid
assure l'intérim à la tête
du gouvernement sorcier
anglo-saxon. 




 

L'Oracle te voit Invité et tu es en train de rêvasser!!! Prends ta plume et va poster!
( Ou clique au moins sur les top sites!)

Il y a de la nouveauté !
Allez consulter le What's new !!

Une cotisation Ulule a été lancée pour financer les dosettes de café.
Même si les puristes préfèrent les cafetières ancestrales.

Les absents ont toujours tort.
Méfiance, nous sommes d'humeur taquine...

Une animation d'Halloween vous attend...

Venez donc nous présenter vos plus beaux sourires.

Hé, t'as vu ton rang?

Partagez | 
 

 'Cause Christmas is love, actually.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar




Dealeuse de thé

Age du personnage : 44 ans (07-02-1973)
Messages : 145
Localisation : Londres - Angleterre
Scolarité : Poudlard (1984-1991) - Poufsouffle
Université : Etudes itinérantes
Occupation : Gérante de la boutique "Aux Herbes de Brenna"

MessageSujet: 'Cause Christmas is love, actually.   Ven 10 Nov - 22:15

Samedi 25 Novembre 2017, un peu moins de 5 semaines avant Noël... aux alentours de 16h
Londres - Harrod's, The Tea Room


Il n'était pas de début d'hiver sans que Brenna Quinn ne se rende dans ce qu'elle considérait comme le temple de la société de consommation britannique : Harrod's. Tout cela, c'était à cause de Tati Moué, la moldue de la famille, qui l'y avait emmenée chaque année quand elle était enfant. Et elle aussi avait, une fois adulte et mère, pris l'habitude d'y traîner sa marmaille. Cette année, toutefois, ni Eugène - qui était à Poudlard pour quelques semaines encore avant les fêtes - ni Serena - très occupée à un goûter d'anniversaire chez sa meilleure amie moldue - ne l'accompagnait.

En vérité, cela arrangeait bien la sorcière qui pouvait ainsi acheter certains cadeaux pour Sa Sérénissime Princesse des Licornes, comme s'était nommée la fillette ces dernières semaines... Ainsi, Brenna avait déjà quelques sacs pleins de froufrous pailletés, d'accessoires brillants ou musicaux ou les deux, de fards à paupières multicolores et nacrés pour "jouer aux dames", et d'une peluche d'équidé cornu qui à elle seule pouvait parfaitement être l'émissaire des amoureux des arcs-en-ciel...

Quelque peu fatiguée par sa longue déambulation de magasins en magasins, Brenna décida qu'il était temps qu'elle s'octroie une pause bien méritée dans son restaurant préféré du Harrod's : The Tea Time. Quiconque la connaissait n'en serait évidemment pas étonné... car ses proches savait qu'il n'y avait, pour cette sorcière, pas de remède plus drastique à la fatigue, au froid, à la contrariété, et à vrai dire à presque tous les maux, qu'une bonne tasse de thé accompagnée de bons petits gâteaux.

Tandis que passait à la radio Christmas Is All Around, interprété par Bill Nighy*, Brenna parcouru les tables de son regard vert et très vite se dirigea d'un pas assuré vers la seule table disponible à l'horizon. Elle était par ailleurs enchantée par le voisinage immédiat qu'elle aurait pour profiter du breuvage salvateur : une jeune et magnifique rouquine accompagnée d'appareils photo d'un côté, et un élégant barbu dans la quarantaine de l'autre... Elle sourit à l'une et à l'autre avant de s'attabler.

Tout en attendant qu'on vienne prendre sa commande, Brenna sortit de son sac à main un des deux journaux qu'elle emportait partout. Puisqu'elle était dans un lieu moldu, c'était au tour du Times de prendre l'air. Et comme de coutume, en bonne voyante qui se respectait, c'est par l'éphéméride du jour que la lecture débuta.

Comme si elle l'avait prévu, c'est au moment où elle reposa le quotidien qu'une serveuse vint prendre sa commande : un thé noir avec un zeste d'orange accompagné d'une part de tarte au citron vert meringuée. La jeune femme partie, Brenna feuilleta distraitement le journal - tiens, on parlait à nouveau de la nécessité d'épurer le gouvernement, encore et toujours à cause de ce Brexit - avant d'en examiner le recto et d'entamer un nouveau duel avec les mots-croisés...

"Juxtaposition de deux voyelles dans un mot ou entre deux mots qui rend la prononciation difficile", lut-elle à voix basse, pour elle-même, avant d'écrire méthodiquement en lettres majuscules le mot hiatus dans les cases correspondant à cette définition, avant de fredonner  légèrement All I Want For Christmas Is You, que finissait de chanter Olivia Olson* à la radio.

Quand sa commande lui fut apportée, il y avait alors à sa table une Brenna rayonnante et pleine de gaieté. La préparation des fêtes de Noël lui faisait toujours cet effet, et cela perdurait bien après. All You Need Is Love, par Lynden David Hall*, passait à son tour dans la salle bondée. Oui, l'amour, c'était cela qui la faisait sourire aujourd'hui... celui de sa famille évidemment. Lovée dans ses couches colorées et confortables de vêtements, la sorcière se sentit dès lors comme invincible, bien au chaud dans un endroit qu'elle adorait.



* Ces chansons interprétées par ces personnes viennent du film Love Actually Wink

C'est long hein ^^:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheminsdetraverse.forumactif.com/t128-brenna-quinn-ou-la-tornade-flamboyante http://cheminsdetraverse.forumactif.com/t81-brenna-quinn https://perchesurlabranche.wordpress.com En ligne
avatar




Posteuse en série

Age du personnage : 19 ans
Messages : 157
Localisation : Londres
Scolarité : Oiseau-Tonnerre à Ilvermorny (2009-2016)
Occupation : Photographe

MessageSujet: Re: 'Cause Christmas is love, actually.   Mer 15 Nov - 15:13


C’était seulement la seconde fois de ma vie que je me préoccupais d’acheter des cadeaux de Noel.
J’avais toujours été solitaire mais depuis mon départ de chez mes parents, je n’avais jamais été aussi seule et aussi entourée à la fois. En clair, je n’avais jamais rencontré autant de gens avant aujourd’hui mais je n’avais jamais été aussi seule dans le sens où je voyage avec mes chats pour seule compagnie.
Me voilà partie depuis plus d’un an maintenant, et loin de moi l’envie de rentrer.

Voilà pourquoi il me fallait bien envoyer un cadeau ou deux aux membres de ma famille vivants aux Etats-Unis si je ne prévoyais pas de rentrer pour leur rendre visite.
Je n’avais pas eu beaucoup d’argent l’an passé et pas beaucoup d’inspiration non plus, mais cette année, c’était la bonne, j’allais leur offrir quelque chose d’ici, de très anglais. Cela leur ferait plaisir, surtout à ma mère qui rêvait de venir visiter Londres et le Royaume-Uni.

Mais d’abord, il me fallait faire une liste.
J’avais vagabondé dans les allées de chez Harrods à Londres afin de dénicher des cadeaux originaux et quelques trucs m’avaient tapé dans l’œil. J’avais donc décidé de m’installer tranquillement dans un coin afin de tout noter au propre avec les montants pour en conclure ce qui allait m’être possible ou non d’acheter.
Mon appareil photo était posé sur la table, côtoyant mon thé brûlant, alors que j’étais penchée sur mon papier. J’écrivais d’ailleurs avec un vrai stylo pour n’attirer aucun regard en ma direction : écrire avec une plume était une mode passée depuis bien longtemps.

Il m’avait suffi d’entendre cette musique pour sentir les larmes me monter aux yeux.
All I Want For Christmas Is You. La femme qui venait de s’installer à côté de moi s’était même mise à la fredonner. Je tentai d’ignorer ce passage mais ma vue devint trouble et je du cligner des yeux pour chasser deux gouttelettes qui glissèrent rapidement le long de mes joues.
Je les essuyai rapidement d’un revers de manche, gardant la tête légèrement baissée. Je contrastais un peu trop avec l’expression gaie de la femme à côté de moi, dont j’enviais le bonheur en cet instant, alors que ma vie ressemblait à la plus nulle des comédies romantiques. Sans la grotesque fin heureuse malheureusement.

Et moi, je veux quoi pour Noël au juste ? Toi, oui mais… Car il y a toujours un « mais » avec moi…
Les notes de All You Need Is Love achevèrent de me rendre triste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheminsdetraverse.forumactif.com/t209-kalista-hopkins-o-wild-american-witch http://cheminsdetraverse.forumactif.com/t192-kalista-diana-vlasova-hopkins
avatar




Dealeuse de thé

Age du personnage : 44 ans (07-02-1973)
Messages : 145
Localisation : Londres - Angleterre
Scolarité : Poudlard (1984-1991) - Poufsouffle
Université : Etudes itinérantes
Occupation : Gérante de la boutique "Aux Herbes de Brenna"

MessageSujet: Re: 'Cause Christmas is love, actually.   Hier à 17:39

Brenna ne pu, bien entendu, ignorer les deux fines gouttes qui ruisselèrent brièvement sur les joues de sa voisine à la chevelure flamboyante, avant d'être tout aussi furtivement chassées par une manche à présent humidifiée...

Bien évidemment, Brenna fut contrariée par cela. Elle n'aimait pas la tristesse. Elle trouvait que cela se répandait toujours trop facilement et que cela appesantissait l'atmosphère de n'importe quel endroit. Heureusement, la joie était bien plus communicative, pour peu qu'on sache s'y prendre. Brenna savait. Seulement voilà, elle ne connaissait point cette jeune fille, aussi fallait-il réfléchir un instant.

Le temps de souffler un peu sur son thé brûlant. Il n'en fallait pas plus pour que ses réflexions fassent leur chemin dans l'océan de ses pensées pour arriver à leur but.
Alors, avec un geste presque aérien, la sorcière tendit à sa jeune voisine un mouchoir blanc, en tissu fin et doux, qu'elle venait d'extirper de son sac.

Vous me semblez avoir le cœur lourd... des souvenirs compliqués tourbillonnent dans votre tête, n'est-ce pas ? Vous n'êtes pas obligée d'en parler, mais voudriez-vous partager cet instant en ma compagnie ?

La sorcière souriait à sa voisine. De ces sourires qui peuvent, parfois, faire déplacer des montagnes, qui motivent à être de marbre devant les problèmes. Il était vrai que fasse à Brenna Quinn, les ennuis ne faisaient pas long feu et les contrariétés semblaient bien vite s'évaporer comme neige au soleil... Un don qu'elle préférait de loin à la possession du troisième oeil...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheminsdetraverse.forumactif.com/t128-brenna-quinn-ou-la-tornade-flamboyante http://cheminsdetraverse.forumactif.com/t81-brenna-quinn https://perchesurlabranche.wordpress.com En ligne
avatar




Posteuse en série

Age du personnage : 19 ans
Messages : 157
Localisation : Londres
Scolarité : Oiseau-Tonnerre à Ilvermorny (2009-2016)
Occupation : Photographe

MessageSujet: Re: 'Cause Christmas is love, actually.   Hier à 18:08

Une troisième goutte menaça de venir s'écraser sur mon papier.
Sans que je ne comprenne immédiatement d'où il sortait, un mouchoir salvateur apparu devant mon nez. Je relevai la tête en m'en emparant, essuyant rapidement la goutte ainsi que mon nez avant de tenter un mot de remerciement, qui fut particulièrement faible tant ma voix était brisée.

- Merci, dis-je en plantant mon regard humide dans celui de ma bienveillante voisine, toute aussi rousse que moi.

Effectivement, j'avais le cœur lourd, là aussi pour la première fois de ma vie.
Je hochai donc la tête en réponse à ses deux questions, tandis que je terminai de me moucher et de remettre mes mains sur la table tout en me tournant aux trois quart vers elle. Je vivais peut-être pas le truc le plus malheureux du monde, et c'était tant mieux ! J'étais simplement perdue, dans ma vie et dans mes sentiments. Je n'avais plus de but à proprement parler. Qu'allais-je faire par la suite ? J'avais réalisé mon tour de l'Europe, il était peut-être temps de passer à un autre continent, l'Asie par exemple ?

Sauf que partir si loin implique aussi m'éloigner de lui. D'eux.

Eux. Là était un autre problème.
Que m'était-il passé par la tête pour que j'en vienne à passer de zéro attache à trois voire quatre en même temps ? Cela ne me ressemblait pas car je n'avais jamais été comme ça et j'étais terrifiée que cette situation se reproduise, signifiant qu'il s'agissait là d'une nouvelle "moi". Comme tout le monde, j'évoluais avec le temps, je changeais, et cela me terrifiait car j'avais toujours tenu à ma liberté et mon mode de vie.

- Pardon, je gâche l'ambiance... Mais votre bonne humeur est vraiment communicative vous savez, ajoutai-je avec un sourire triste, mais sincère. Partager mes soucis peuvent m'alléger mais je ne voudrais pas vous déranger encore plus.

Je l'embêtais probablement déjà bien assez avec mon moral à zéro alors qu'elle tentait visiblement d'être heureuse, comme chaque personne ici. Peut-être devrais-je tout simplement partir avant de totalement gâcher l'esprit festif de Noël.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheminsdetraverse.forumactif.com/t209-kalista-hopkins-o-wild-american-witch http://cheminsdetraverse.forumactif.com/t192-kalista-diana-vlasova-hopkins
 
'Cause Christmas is love, actually.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» Merry Christmas!!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Mangas-Love RPG ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chemins de Traverse :: Les écrits alternatifs :: On vous la fait courte?-