Météo du
Moment
Nous sommes en juin 2018.

Au premier du mois d'avril, avec une solennité qui dément tout poisson d'avril, la presse annonce les cinq candidats à l'élection ministérielle : Maureen Kinkaid, Dylan Abercrombie, Alieksandre Menroth, Icarius Bailey et Deucalion McKingsley.




 

L'Oracle te voit Invité et tu es en train de rêvasser!!! Prends ta plume et va poster!
( Ou clique au moins sur les top sites!)

Quoi de neuf sur Chem' ?
Pour vous tenir informé.e.s des dernières nouvelles, pensez à consulter le What's new !!

Sondage :
Plutôt fraises ou melon?

Non, nous ne vous avons pas abandonnés, promis.
Nous vous lisons, nous ne sommes pas loin.
Et nous savons maintenant que certains préfèrent les fraises.

Partagez | 
 

 Duel of the Late ~ Milo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar




Saoirsen'estpaslàlessourisdansent

Age du personnage : 25
Messages : 522
Localisation : London
Scolarité : Gryffondor (2002-2009)
Université : Norma de (2009-2012)
Occupation : Journaliste à la Gazette

MessageSujet: Duel of the Late ~ Milo   Ven 13 Oct - 22:01

Question discrétion, on en reparlerait.
Dans sa précipitation pour fuir la salle du duel, Saoirse avait embarqué un sac qui ne lui appartenait pas, s’attirant de ce fait les foudres de la propriétaire qui la traitant de voleuse entre autres joyeusetés ne fit que souligner leur tentative de fuite, à Milo et elle.
D’un accio aussi gracieux et efficace que possible, elle récupéra son propre sac ( Pourquoi donc cette greluche avait-elle également opté pour une gibecière quand toutes les bonnes femmes se trimbalent le fameux tresigal à la mode ??) et tira son compagnon par la manche avant que la victime de leurs humeurs respectives ne reprennent entièrement ses esprits.

On pouvait encore l’entendre vociférer des couloirs sombres dans lesquels ils prirent la poudre d’escampette (à défaut de la cheminette) à grandes enjambées.
Pour en avoir arpenté les étages en tous sens depuis son plus jeune âge, Saoirse s’orientait parfaitement bien au sein du Ministère et eut tôt fait de leur trouver une échappatoire.
Ils quittèrent bien vite le niveau 7, traversèrent salles et couloirs, croisèrent quelques travailleurs acharnés de la soirée, empruntèrent quelques passages secrets, le tout au pas de course.

Sans échanger d’autres mots que les indispensables, « à droite », « on descend », « plus vite » et « chut », les deux jeunes gens finirent par déboucher au coin d’une ruelle londonienne mal éclairée par ce soir de décembre, les joues rosies par leur course effrénée. Certes, Saoirse avait peut-être légèrement dramatisé leur sortie. Helen était très certainement furieuse après le jeune garçon (qui était innocent au départ seulement, rappelons-le) néanmoins, il n’y avait pas mort de licorne non plus. La petite écossaise réalisa en reprenant son souffle avec un sourire jusqu’aux oreilles, que cette course poursuite (sans poursuivants réels) dans les couloirs du ministère, lui avait fait un bien fou. L’espace d’un instant, elle eut l’impression d’avoir piétiner la sourde colère qui battait dans sa poitrine depuis le début de la semaine. Elle avait également perdu dix ans dans la bataille, ce qui lui donnait l’impression d’en avoir 15 et l’amusait grandement.

A quinze ans… on en vivait des aventures…


- Cours.
- Quoi ?
- COURS !!!
- Mais je…

Joachim l’avait attrapée par la manche et ils avaient alors descendus la grande rue d’Inverness au rythme du claquement des sandales de la jeune fille. Un peu surprise au début, elle remarqua l’étrange course de son compagnon qui semblait maintenir quelque chose sous son T-shirt de la main qui ne la tenait pas, elle. Ne comprenant pas vraiment ce qui les avaient menés à dévaler la ville au risque d’y jouer les cendrillons, elle retraça les minutes précédentes.
Deux minutes auparavant, ils étaient au calme devant la vitrine d’une boulangerie. Jusque-là, tout allait bien. Elle avait avisé ces éclairs au chocolat particulièrement appétissant, allant même jusqu’à ajouter quelques commentaires sur leur forme parfaite et leur garniture si délicate.

- Mais t’as fait quoi ?? Lâcha-t-elle en essayant de suivre le rythme de son ami dont les enjambées la forçaient à faire trois pas quand il en faisait un.


Il ne répondit pas tout de suite mais se retourna pour désigner quelque chose derrière eux.
Sachant que se retourner signerait son arrêt (pas de mort mais tout court. Allez donc courir droit en descente la tête vers l’arrière, traînée par un grand roux quand vous êtes une sorcière de poche) elle se contenta de lui offrir un regard interrogatif.
Des cris derrière eux, répondirent à sa question.

- Voleurs !!! Voyous !!! Vandales !!!!

La curiosité l’emporta, elle se retourna.

La vision du boulanger, aussi rouge que la garniture de ses fraisiers, s’imprégna dans sa mémoire pour y rester au moins dix ans.


C’est à ce boulanger qu’elle pensa, là, appuyée contre le muret de la ruelle londonienne. A cet homme rougeau qui les avait coursés, Joachim et elle, cet été là, pour le vol de deux gros éclairs au chocolat.


- Désolée, il paraît que j’ai le sens du tragique. S’excusa-t-elle auprès de son camarade dans une tentative pour expliquer cette course folle dans les dédales ministériels. D’un autre côté, il me semblait capital et vital de ne pas nous faire attraper par … le dragon-troll.

La petite journaliste rajusta sa queue de cheval qui pendouillait lamentablement au milieu de mèches folles, remonta la fermeture éclair de sa veste qui se faisait la malle et adopta un visage un peu piteux avant de murmurer la suite.

- Désolée aussi pour … le … tout le reste. J’ai pas vraiment assuré.

Quel euphémisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




Milo dans l'pot

Age du personnage : 18 ans
Messages : 149
Localisation : Londres
Scolarité : Serpentard - 7ème année
Université : -
Occupation : Lycéen

MessageSujet: Re: Duel of the Late ~ Milo   Lun 6 Nov - 0:08

- A droite.

Les couloirs du ministère défilant autour d’eux durant leur course qui ne semblait plus avoir de fin, Milo se prit à réaliser la situation dans laquelle son impulsivité les avait mis.

- Gauche !

Il avait attaqué un auror dans l’exercice de ses fonctions.

- Plus vite !

Certes, la gravité des dommages infligés était toute relative, et la confusion semée par la clochette amatrice de Wagner suffirait probablement à faire passer leur disparition au second rang des préoccupations des organisateurs, mais il ne put s’empêcher de se sentir stupide.

- Chut !

Il se surprit à sourire face à l’ordre envoyé par son aînée, et qui concernait probablement le bruit émis par le caoutchouc de ses semelles grinçant contre le sol ministériel, avant de revenir à un visage plus sérieux et concentré.

Avantage de se trouver au sein d’un bâtiment plein à craquer de sorciers : la Marque était rendue inopérante par l’affluence de sortilèges utilisés alentours. Personne ne remarquerait s’il faisait usage de la magie.

Un sortilège de sourdine exécuté d’un mouvement de poignet mis donc fin aux protestations de ses baskets.

- On descend.

Ils dégringolèrent une volée de marche avant de débouler dans un couloir où ils manquèrent de renverser un petit groupe d’employés encore occupés à discuter d’un quelconque problème administratif malgré l’heure tardive. La volée de commentaires agacés qui leur plut dessus ne parut pas donner la moindre envie à sa partenaire de ralentir.

- Encore à gauche !

Leur course infernale se poursuivit encore un certain temps, avant qu’ils ne surgissent à l’extérieur, sans que Milo ne comprenne comment.

Il prit un instant pour reprendre son souffle, alors que sa comparse reprenait déjà la parole, sans sembler pour sa part avoir besoin de plus qu’une poignée de secondes pour se remettre de leur semi-marathon. A croire que ce genre d’expérience constituait son quotidien. Ou que le fait de parler était pour elle plus important qu’un besoin aussi vital que celui de respirer. Les deux options lui semblèrent sur l’instant aussi probable l’une que l’autre.

Sa voix sonna un peu éraillée lorsqu’il fut enfin en mesure de reprendre la parole.

- On est plus dans l’action hollywoodienne que dans le tragique… Mais je crois que je préfère. Et merci pour le sauvetage, je ne crois pas encore avoir le niveau pour affronter un dragon-troll.

Un sourire vint fendre son visage. Il avait peut-être été stupide de lancer ce sortilège, mais il devait bien avouer que la montée d’adrénaline due à la course folle qui s’en était ensuivie n’était pas pour lui déplaire.

- Et pour ce qui est d’assurer… Je suppose que je vous dois des excuses aussi, lancer cette clochette à l’assaut, c’est peut-être pas la meilleure idée que j’ai pu avoir. Même si ça me démangeait sacrément…

Milo marqua une courte pause, en profitant pour se râcler la gorge et retrouver un tant soit peu une voix correcte.

- J’ai pas eu le temps de terminer de poser la question tout à l’heure mais… Vous seriez pas la sœur d’Ezio ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheminsdetraverse.forumactif.com/t74-milo-e-conaghan
avatar




Saoirsen'estpaslàlessourisdansent

Age du personnage : 25
Messages : 522
Localisation : London
Scolarité : Gryffondor (2002-2009)
Université : Norma de (2009-2012)
Occupation : Journaliste à la Gazette

MessageSujet: Re: Duel of the Late ~ Milo   Sam 2 Déc - 10:49

Mais C’est qu’il avait l’air fier de lui le garçon, ma parole!
Avec un sourire sur le visage qui en disait bien long sur son amour des clochettes tintibulantes de Noël. Remarque, elle aurait certainement fait la même chose si elle avait été à sa place, avec beaucoup moins de classe quant au moyen utilisé pour se venger du Dragon Troll.
La petite écossaise ne put s’empêcher de sourire en retour devant tant d’enthousiasme et de culot.
Sourire qui se figea instantanément aux dernières paroles de son camarade de duel.

C’était un complot. Une conspiration.

Non contente de se faire susurrer des cantiques de noël au creux des tympans, il fallait aussi qu’elle assume l’omniprésence de son absent de frère ! (Oui, fortiche hein?)

Elle tordit le nez, fronça les sourcils un instant et envisagea d’esquiver la question en saisissant Milo par la manche, prétextant un quelconque poursuivant à leur trousse. Ça aurait eu le mérite d’être dans le ton. Bien qu’un peu réchauffé. Mais au moins, on serait resté dans l’action Hollywoodienne de la soirée.

S’armant de son plus beau sourire de parade (qui partait des yeux aux fossettes) , elle opta pour le camouflage émotionnel. Art dans lequel elle commençait à atteindre un niveau de haute compétition grâce au malmenages cardiaques que lui causait ce cher Ezio.  

- Pas du tout. C’est lui, qui est mon frère.

Nuance.

Bouse alors. Pourquoi tout le monde dans cette famille était il plus célèbre qu’elle, qui écrivait tout de même dans le journal sorcier le plus lu de tout le Royaume Uni !?
Encore un qui avait du tomber sur un poème d’Ezio et en retenir le nom comme celui qui avait réussi dans la famille !
Même au fin donf du désert Maasaï on était foutu de tomber sur quelqu’un qui connaissait Ezio Shepherd!! Et elle alors???

Et toi Saoirse ?

Ahhhhh oui tu es là sœur de! La fille de!!! Quelle chance tu as !!

Ouuuuuiiiiii la chance de me faire planter le jour de noël par trois pauvres mots d’excuses gribouillés sur une feuille volante.

Oh chouette!! Un autographe de la célébrité !!


Elle pourrait toutefois essayer de le revendre...

Sentant qu’une telle déclaration méritait un commentaire supplémentaire de sa part, elle tâcha d’augmenter son sourire (si tant est que cela soit possible) et renchérit de plus belle.

- Ne me dites rien, c’est probablement l’adresse avec laquelle j’ai manié la baguette qui vous a fait immédiatement penser à lui...

Oh, le coup bas...

Bien fait.


- Ou notre compétence particulière en matière de fuite ?

Laissa-y-Elle échapper, amère, sentant un poil de sombral de colère assombrir son joli sourire .

Elle se mordit la lèvre pour éviter de mettre le feu aux bornes qu’elle avait déjà dépassées, mais aussi pour retenir les excuses confuses qui lui brûlaient les lèvres et lui piquaient les yeux.
Le tout s’acheva dans une grimace à mi-chemin entre les différentes possibilités. Quelque chose de charmant d’un point de vue extérieur.

Ce bougre était capable de faire sortir d’elle le meilleur comme le pire.
Elle venait d’offrir le pire à ce pauvre garçon. Ce qui, si on l’ajoutait au fait qu’elle avait manqué le faire assassiner par un dragon troll, la mettait probablement en tête de la liste des gens « peu fréquentables » et qu’on ne rappèlerai pas.

Et tout ça grâce à qui?

- Ezio ...again and again. soupira-t-elle en levant les yeux au ciel dans une parfaite imitation de son aîné.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




Milo dans l'pot

Age du personnage : 18 ans
Messages : 149
Localisation : Londres
Scolarité : Serpentard - 7ème année
Université : -
Occupation : Lycéen

MessageSujet: Re: Duel of the Late ~ Milo   Ven 12 Jan - 18:47

Milo n’aurait pas cru possible qu’un visage humain puisse enchainer tant d’expressions différentes en un temps si limité. Et pourtant sa comparse semblait bien décidée à contorsionner son visage jusqu’à en faire un Picasso émotionnel. Remarquable.

Cela dit, il devait avoir touché un point sensible au vu de la performance artistique de Saoirse, et la phrase qui s’ensuivit ne fit que le conforter dans cette idée. La remarque sur l’adresse à manier les baguettes lui tira un son qui tenait à la fois du gasp scandalisé et du rire moqueur. Il opta finalement pour un rire bref  quand elle aborda le sujet de la fuite. Il n’aurait pas fait mieux à sa place…

- Probablement un peu des deux, bien que notre fuite manquait un peu d’éclat. En gueulant un coup et en envoyant valser une chaise, je pense qu’on aurait été au niveau. Comme quoi ça se joue à pas grand-chose…

La mesquinerie de sa camarade semblait contagieuse, ou bien peut être n’avait-il pas autant pardonné à Ezio leur rencontre à l’Enterprise autant qu’il l’aurait cru ? Après tout, il n’avait pas vraiment eu l’occasion d’en parler à qui que ce soit, hormis une ou deux discussions avec Septem. Mieux valait extérioriser quand il en avait l’occasion.

- Si vous voulez on en reparle dans quelques années, comme ça vous partagerez même son habilité à installer du suspens là où y en a pas besoin.

Il laissa planer un moment de silence entre eux. Un moyen comme un autre de permettre à la tension qui avait commencé à se construire de retomber un peu, de se raccrocher à son humeur plus positive, laissée seulement une poignée de secondes en arrière.

- Enfin bref, content de faire votre... Ta ?.. Il hocha la tête pour lui même. Autant passer au tutoiement. Ta. Content de faire ta connaissance. On dirait que malgré leur férocité, les dragons-troll ont un don pour créer des rencontres intéressantes.

Son visage se fendit d'un sourire alors qu'il haussait une épaule désinvolte.

- Je serais presque partant pour un deuxième tour, mais j'aurais peur de ruiner mes chances d'entrer au ministère par la suite, alors je crois qu'on devrait se contenter de cette fois-ci.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheminsdetraverse.forumactif.com/t74-milo-e-conaghan
avatar




Saoirsen'estpaslàlessourisdansent

Age du personnage : 25
Messages : 522
Localisation : London
Scolarité : Gryffondor (2002-2009)
Université : Norma de (2009-2012)
Occupation : Journaliste à la Gazette

MessageSujet: Re: Duel of the Late ~ Milo   Mer 7 Fév - 18:03

-Ah si c’est une question de chaise alors, ça change tout. Donnez-moi une chaise et je vous fais du Shepherd au masculin !

Moi aussi, je sais gueuler. Na.

Quant au suspense, aucun commentaire ne serait fait à ce sujet. Trop de risque de friser la crise d’épilepsie, avec bave aux lèvres et tutti quanti.

-Désolée. Si tu as des frères et sœurs, j’imagine que tu sais ce que c’est. Jeta-t-elle en excuse avant de se répartir de son sourire.

Et si tu n’en as pas… ben tu connais Ezio. Ça devrait suffire.

-Je suis enchantée aussi. Et vraiment heureuse que tu passes au « tu ». Le « vous » ça me fait l’impression de prendre dix ans. Et si avec ceux-là, je suis pas capable de gueuler aussi fort qu’Ezio, tu comprends bien qu’ils ne me servent à rien. Ajouta-t-elle avec malice.

Intérieurement, le flot de questions habituelles : tu le connais d’où ? Tu l’as vu quand ? As-tu des news ? réservés aux amis/connaissances/découvertes communes.
Un relent de colère les écrasa avec violence.

Qu’il crève ce malotru.

Bon, peut-être pas à ce point.

Mais bouse.


Milo avait à l’évidence, quelques années de moins qu’elle et comme tout un chacun, quelques bons centimètres de plus. Elle leva le nez pour lui jeter un regard d’excuses, le trouvant bien gentil d’apprécier la rencontre d’une petite bonne femme qui l’avait fait exclure d’un cours de duel et qui montrait ensuite une facette tout à fait charmante de sa personnalité en crachant son venin sur son propre frère.

-Un second tour ? Ne me tente pas. J’ai l’impression d’avoir vraiment besoin de me défouler. Tu le connais… Enfin,….Tu comptes entrer au ministère ? Changea-t-elle de direction. - Dans quel département ?

Chassez le naturel il revient au grand galop.

Finalement, ce dragon troll lui avait peut-être épargné la grande honte de se faire terrasser par un petit jeune. Avec la chance qu’elle avait, il était un Auror brillant en devenir et s’avérait être un dieu du sortilège d’attaque.


Spoiler:
 




Thanks N.C
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




Milo dans l'pot

Age du personnage : 18 ans
Messages : 149
Localisation : Londres
Scolarité : Serpentard - 7ème année
Université : -
Occupation : Lycéen

MessageSujet: Re: Duel of the Late ~ Milo   Mer 16 Mai - 5:03

- Non, pas de frère ou de sœur, Conaghan junior, le seul, l’unique…

Milo se prit un instant à songer à ce à quoi aurait pu ressembler sa vie s’il avait eu une fratrie. Il n’aurait pas voulu d’ainé. Un autre sorcier né moldu lui aurait probablement terni sa joie de se voir appartenir à ce monde, et un frère ou une sœur dépourvue de magie qui l’aurait vu rentrer à Poudlard… Leur différence aurait sûrement creusé un fossé désagréable entre eux. Un frère ou une sœur plus jeune peut-être… Là, il aurait eu la joie de partager sa connaissance du monde qu’il fréquentait quoi qu’il arrive, et d’apprendre quelques trucs à son cadet si celui-ci se révélait en possession des mêmes dons que lui.

Il sourit à la remarque de Saoirse sur le potentiel vocal que lui donnerait les années à venir.

- En dix ans, vous.. Non, tu. Il fit un geste de la main vers elle d’un air entendu. Tu pourrais aussi devenir la plus grande pyromane du monde sorcier. Il y avait un certain naturel dans ce sortilège de combustion de capes…

Se moquer ainsi d’elle alors qu’ils venaient tout juste de faire connaissance n’était peut-être pas la plus diplomatique des choses à faire, mais il lui semblait qu’elle avait l’air d’avoir le sens de l’humour, et il avait encore besoin de décompresser après leur mésaventure face à leur instructrice tyrannique et la débandade qui en avait résulté. Dans le pire des cas, il pourrait toujours s’excuser plus tard.

- Et oui pour le Ministère, encore un an à Poudlard et j’essaye d’entrer à l’IUFA. Le but final c’est de devenir Auror. D’où le Club de Duel ce soir.

Il fit un geste du pouce dans la direction approximative de laquelle ils étaient venus.

- Dommage que notre session ait tourné court du coup. M’enfin visiblement, leurs clochettes sont légèrement agressives, donc on est peut être mieux dehors !



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheminsdetraverse.forumactif.com/t74-milo-e-conaghan
avatar




Saoirsen'estpaslàlessourisdansent

Age du personnage : 25
Messages : 522
Localisation : London
Scolarité : Gryffondor (2002-2009)
Université : Norma de (2009-2012)
Occupation : Journaliste à la Gazette

MessageSujet: Re: Duel of the Late ~ Milo   Dim 27 Mai - 15:35

S'il y avait des périodes où caresser (à rebrousse poils) l'idée d'être la seule et unique Shepherd était une perspective qui l'enthousiasmait joyeusement, il fallait avouer que son enfance aurait été très différente si cela avait été le cas.

Protégée, cajolée par deux aînés qui avaient été (à leur dépend, pauvres hères) tantôt modèles, sources d'inspiration, d'admiration mais aussi cobayes et parfois objet de fantasme, elle avait bénéficié de douces années où la position de petite dernière et unique représentante féminine avait eu de très bons côtés.

Adolescente, elle avait découvert les hommes à travers ses frères, se forgeant un modèle de ce qu'elle considérait (ou non) chez ses homologues masculins, ce qui avait, selon elle, placé la barre bien haut et provoqué bien des déceptions. Une fois adulte, il fallait avouer que certaines situations rendaient enviable le fait de pouvoir être épaulée. Encore eut-il fallu que les épaules en question ne se trouvent pas perpétuellement à l'autre bout du monde, mais c'était là un autre débat.

Plaignant Milo d'un regard contrit, elle se demanda ensuite qui avait partagé ses jeux d'enfants, ses peines et ses doutes avant de se rappeler que si ses frères avaient été bien présents à la maison les premières années, c'était à Joachim qu'elle devait la douceur du reste de son enfance. Les amis sont la famille que l'on se choisit. Alors, jamais sans ses frères, mais jamais sans lui non plus.

Milo avait probablement un tas d'amis qui avaient peuplé son enfance et remplacé dans ce rôle quelques frères et sœurs.


Mais si elle avait été seule ... qui alors aurait refait le portrait de Gregory Chalks à Poudlard s'il avait osé proférer de telles abominations sur son compte ? Qui aurait accepté de l'accueillir dans son lit les soirs d'orage pour lui raconter des histoires jusqu'à ce qu'elle s'endorme ? Qui lui aurait appris à monter sur un balai et permis d'entrer dans l'équipe de quidditch ? Qui lui aurait fait des tours de magie à n'en plus finir pour la faire rire aux éclats ? Qui lui aurait inventé des mondes où tout était possible et donner la force et l'envie de réaliser ses rêves ? Et qui… l'aurait sortie de l'eau si elle n'avait eu ses frères à ses côtés ce jour-là?  

Dans un soupir profond, elle réalisa que malgré ce qu'elle en disait, ses frères avaient toujours été là aux moments cruciaux.
Alors fille unique ? Jamais de la vie. Cela revenait à cautionner une existence où Lùan et Ezio seraient absents, ce qui était, inenvisageable.


- J'éviterai tout de même de jouer trop avec le feu, à l'avenir. Je ne suis pas certaine que nous n'entendions pas parler de nous prouesses plus tard...

Mon père aura sûrement vent de mes exploits dès demain…

Emportée par une imagination elle-même bercée de mélodrames, psychodrames, histodrames et autres spécimens de racine similaire, elle envisagea tous les ennuis que pourraient leur attirer leurs prouesses respectives.

Si ça se trouve, ils vont me blacklister au ministère.

Et là… plus d'info en exclusive, plus de potins de couloir à explorer, plus d'avant-première officielle.

Ou encore… peut-être considérerait-on que Milo n'était pas digne de devenir Auror et tout ça par sa faute.
Si ça se trouve, ils avaient ruiné leurs carrières respectives rien qu'avec cet incident de dessous de sapin.

Elle imaginait déjà le branle-bas de combat au sein du ministère. Des Aurors recueillant les témoignages du dragon, des autres membres du club. Cela allait mal finir. Forcément.

Un peu chagrine et essayant de se rassurer en dépit d'une imagination plus galopante qu'un Kelpie des plaines, Saoirse fit bonne figure pour ne pas entraîner son jeune compagnon dans sa spirale d'angoisse et enchaina rapidement.


- L'IUFA, c'est une très belle perspective. Dans quelle maison es-tu Conaghan junior, le seul, l’unique?

Le point d'interrogation dans sa voix fut à son tour ponctué d'un claquement de porte brutal derrière eux, suivi d'éclats de voix. Dans un élan de confusion, mêlé à de vieux souvenirs d'écolière prise en faute, Saoirse s'empara du bras de Milo. Persuadée d'être poursuivie par la moitié du ministère en personne, que leurs portraits avaient déjà été affichés sur tous les murs magiques de recherches et que les Aurors avaient pour consigne de les arrêter, elle ne put contenir l'éclat furtif de panique qui lacéra son esprit.
Elle ne parvint pas davantage à retenir la première chose qui lui passa alors par la tête, transplaner.

Entraînant finalement Milo dans sa suite, elle se sentit tourbillonner et virevolter avant de reprendre pieds dans un lieu fortement familier. La terrasse de la maison familiale.

- Bouse de chaudrons décapés!! T'as vu la distaaaaaaance???

Milo, n'avait probablement pas vu grand-chose et se demandait très certainement de quoi elle parlait. Et accessoirement, où ils étaient. Alors il aurait été étrange qu'il réalise à quel point la distance couverte était importante. Et la précision remarquable. Il n'était pas rare d'entendre dire qu'en cas de transplanage d'urgence, le sorcier qui n'avait pas le temps de formuler clairement sa destination, atterrisse dans un lieu familier et sécurisant. Quoi de plus évident alors que la maison qui l'avait vue grandir.


- Et bien, déjà, il n'y pas de délégation du ministère pour obtenir du juge Shepherd qu'on nous coupe la tête. Soupira-t-elle en jetant un œil par la baie vitrée de la cuisine. Mon père est juge au Magenmagot, lança-t-elle en guise d'explication à Milo.


Spoiler:
 




Thanks N.C
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Duel of the Late ~ Milo   

Revenir en haut Aller en bas
 
Duel of the Late ~ Milo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Help seems to always come late when it comes at all. We are in deep trouble
» Un Duel dans les champs ...
» [RP: Premier Tour] Duel Rems vs Rheanne
» [FB] L'ivrogne et le médecin - Duel au sommet [PV Arthy]
» 1st NTW3 *DUEL* Tournament

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chemins de Traverse :: Ewiland :: Angleterre :: Londres-
© du contexte du forum, de ses personnages officiels et des éléments de son intrigue, propriété des administrateurs. Copyright déposé le 28.01.2018