Météo du
Moment

Nous sommes en août 2017.

Au matin du 21.08, Archibald
Strogov, Ministre de la Magie
pour l'Ewiland, est retrouvé
pétrifié dans son bureau.
Les circonstances de sa mort
restent obscures.
(pour + d'info)




 

L'Oracle te voit Invité et tu es en train de rêvasser!!! Prends ta plume et va poster!
( Ou clique au moins sur les top sites!)

Il y a de la nouveauté !
Allez consulter le What's new !!

Une cotisation Ulule a été lancée pour financer les dosettes de café.
Même si les puristes préfèrent les cafetières ancestrales.

Dormir ou écrire, il faut choisir.
Le festival de Greenock
n'attend plus que vous! Il est grand temps de poster!

Plan canicule sur le forum...

Venez donc brassez un peu d'air avec nous...

Partagez | 
 

 Le Contexte détaillé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar




Admin

Messages : 1094
Localisation : Entre deux mondes

MessageSujet: Le Contexte détaillé   Mar 25 Oct - 18:27

Rétrospective 1998-2009



de la Bataille de Poudlard...

Ces dernières années ont été marquées par le changement et la reconstruction. Après la grande bataille de Poudlard, il a fallu aux sorciers panser leurs plaies, pleurer leurs morts et fêter leur victoire.


... au Grand Procès

Azkaban a rouvert ses portes après une période quelque peu instable et le Grand Procès a eu lieu. Il a duré dix ans de 1999 à 2009. Ont été jugées toutes les personnes soupçonnées d'avoir pris part, de près ou de loin au retour de Lord Voldemort.
Passées les premières années où la foule en voulait toujours plus, certains ont commencé à se poser des questions. Les procès n'étaient pas toujours équitables, les condamnés pas forcément coupables. Une longue période de délation malsaine suivit les années d'euphories. Certains réglaient leurs comptes en dénonçant des actions qui n'avaient jamais eu lieu, encombrant les tribunaux, paralysant la justice et faisant perdre un temps précieux aux autorités. Les médias s'emparèrent de sombres histoires et les avocats et juges du Magenmagot durent redoubler de vigilance.

Un grand nombre furent déclarés coupables, si bien que la prison d'Azkaban fut très rapidement engorgée.
Le Ministre de la Magie de l'époque ayant promis de ne plus faire appel aux détraqueurs suite aux "malheureux incidents" de ces dernières années, aucune peine capitale ne put être exercée contre ces ennemis du monde magique.

En 2001, un jeune médicomage, Nicodemus Bailey, apporta au Ministère de la Magie la solution qu'il attendait. Après des années de recherches sur la capacité d'un humain à être ou ne pas être sorcier, il venait de découvrir le moyen d'ôter tous pouvoirs magiques à quiconque recevrait une dose de la potion qu'il baptisa le sérum H.
Le sérum fut testé sur la première patiente, Alyson McShamen et obtint des résultats plus que probants.



Dossier Ministériel n° AMS220601 :

Premier essai du sérum H sur Alyson McShamen le 27 Octobre 2001.
Cette Femme de 46 ans, accusée de haute trahison et reconnue coupable lors de son procès le 22 juin 2001 fut la première à recevoir une dose du sérum conçu par le Professeur Nicodemus Bailey.
Elle reçut selon le protocole exigé trois injections du sérum H à quelques mois d’intervalle avant de passer des tests de personnalité, de mémoire et d'être enfin relâchée dans le monde moldu sous l'identité de Rosanna Shamen.
Placée, sous haute surveillance au cours des deux années qui suivirent, elle fit l'objet d'un contrôle rigoureux de la part des autorités magiques, qui la déclarèrent le 14 janvier 2003 exempte de tout souvenirs concernant le monde magique et n'exerçant plus une quelconque menace à l'encontre de ce dernier.
A partir de cette date, de nombreux condamnés du Grand Procès, appelé communément le Procès Campbell de par le nom du juge qui fut chargé de l'affaire, reçurent également les trois injections du sérum H et furent également placés sous haute surveillance au sein de la communauté moldue.

Jusqu'à ce jour, aucun d'entre eux ne semble avoir résisté au sérum et les autorités s'accordent à dire que ce dernier est une réussite qui a permis de pallier l’inexistante de structures appropriées pour les ennemis du monde magique. (EMM)



Ainsi, en janvier 2003, une loi autorisant les autorités magiques à faire usage de ce sérum contre les condamnés les plus préjudiciables fut adoptée.
furent désormais privés de tout pouvoir, soumis à un sortilège d'amnésie et réintroduits dans la communauté non magique, sans aucun souvenir autre que ceux que l'on avait bien voulu leur implanter.

Quelques années plus tard, le sérum H fut dérobé au laboratoire de Nicodemus Bailey par un petit groupe extrémiste se faisant appeler



L'Affaire Pégase :

Suite à la loi autorisant les injections de sérum H, des groupes d'étudiants commencèrent à manifester pour l'abandon de la pratique.
Ils estimaient qu'il s'agissait là d'un produit dangereux dont les dérives possibles pourraient avoir des conséquences dramatiques sur l'ensemble de la communauté magique. Certains estimaient que la condamnation était trop punitive et ne permettait aucune réinsertion de l'individu, d'autres avançaient qu'entre des mains mal intentionnées, ce sérum pourrait provoquer la fin des capacités magiques pour l'humanité, qu'il était trop dangereux de conserver de telles inventions entre les mains d'un groupe d'hommes.
Un débat s'engagea, un petit groupe d'étudiants se démarqua et entama des procédures pour interdire l'utilisation du sérum H. Comme leur voix n'était pas entendue par le Ministère qui considérait que le sérum était une réponse à l'engorgement d'Azkaban, les étudiants entreprirent des actions plus concrètes qu'ils revendiquèrent sous le nom de Pégase.
Certains s’enchaînaient devant les grilles du Ministère, au risque de mettre en péril le secret magique. D'autres distribuaient des tracts à la population, organisaient des débats dans les universités, bloquaient les cours, les administrations, menaçaient de paralyser le pays.
Au cours des années 2005 et 2006, le groupe se radicalisa et ses actions devinrent plus ciblés et plus audacieuses.
En 2007, le vol du sérum dans les laboratoires Bailey fut revendiqué par Pégase.
A partir de cette année-là, le groupe se scinda en deux parties. La première estimait que le vol du sérum prouvait aux autorités le danger de conserver une telle arme au sein du Ministère, alors que la seconde désirait mener les actions encore plus loin.
L'année suivante, les leaders extrémistes de Pégase perpétrèrent un premier attentat dans un cinémagique. Trois personnes reçurent des injections de sérum H dans une file d'attente. Au mois d'août de la même année, c'est au concert des Pumpkin's Cats qu'une dizaine de personnes furent victime de la même malversation. À chaque fois, Pégase revendiquait l'attentat en répétant inlassablement que s'ils avaient pu le faire, des groupes désireux d'anéantir les sorciers - comme les moldus - le pouvaient également.
L'inquiétude montait au sein de la communauté magique. Pégase rassemblait autant de partisans à leur cause que de détracteurs qui condamnaient leurs actions pour le moins radicales. Alors que les attentats se multipliaient, le Ministère se vit dans l'obligation de gérer les angoisses de la population d'une main et de traquer les membres de Pégase de l'autre.
Les Aurors furent missionnés pour démasquer les leaders de Pégase, ce qu'ils firent en Février 2009.

Les victimes du sérum volé, déposèrent une plainte contre les membres de Pégase et une seconde contre le Ministère pour négligence de surveillance d'arme biologique. Le juge Adam Campbell fut chargé de l'affaire.
Les leaders principaux, Andrew Stones, Ilana Yates et Marcus Ollister furent condamnés à 15 ans de prison pour terrorisme intérieur, les membres qui avaient pris part aux attentats obtinrent des peines, légèrement inférieures et tous les membres identifiés de Pégase firent l'objet d'un suivi du Ministère.
Ce dernier obtint un non-lieu mais engagea immédiatement des recherches pour inverser le processus du sérum H.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheminsdetraverse.forumactif.com
avatar




Admin

Messages : 1094
Localisation : Entre deux mondes

MessageSujet: Re: Le Contexte détaillé   Mar 25 Oct - 18:34

Indépendance de l'Écosse



Le référendum du 17 septembre 2014 :

Le 17 septembre 2014, alors que les citoyens moldus de toute l'Écosse se rendaient aux urnes pour déterminer si, oui ou non, leur nation devait devenir indépendante, un référendum similaire avait été organisé par la communauté sorcière. Et, au contraire de leurs concitoyens, les Sorciers d'Ecosse ont majoritairement voté (un peu plus de 62 % des voix) pour s'affranchir de la souveraineté de Londres et de toute l'Angleterre.

La communauté magique est donc, depuis cette date, entrée dans une phase de négociation et d'organisation, afin de mettre en place cette dissociation entre l'Ecosse et le reste du Royaume-Uni. Les conséquences d'une telle dislocation sont nombreuses et probablement plus complexes que ce que le quidam moyen peut imaginer. Sur la table des négociations, il y a bien évidemment la mise en place d'un Ministère de la Magie Écossais, une réflexion autour des différents éléments structurants de notre société (soins, système judiciaire). Mais le dossier le plus brûlant n'est autre que celui de l'instruction, et plus précisément, du Collège Poudlard et de l'Université Albus Dumbledore.

La rédaction d'une nouvelle constitution, en sus des autres questions à traiter, a pour conséquence de voir repoussée l'indépendance effective de l'Écosse sorcière à la date du 30 novembre 2015, jour de la fête nationale.



Investiture d'Adam Campbell :

Alors que les partisans de l'Indépendance (Yesmen) fêtent leur victoire, les négociations les plus houleuses entrent en jeu.
À la tête du nouveau Parti Indépendant Ecossais (ISP) Un jeune politicien d’Édimbourg mène la danse. Adam Campbell, demande au Ministère de la Magie de reconnaître à son tour l'existence d'une Indépendance Nationale. Les enjeux? Créer un Ministère de la Magie écossaise et s'accorder sur le devenir de Poudlard.
Diplômé de l'Université Magique en 1994, et entré au Ministère l'année suivante en tant qu'apprenti juriste, Adam Campbell est un homme que chaque sorcier connait. Il est l'exemple parfait du self-made man, qui, issu d'une famille modeste ,a gravi les échelons du succès par le seul biais du mérite.
Major de promotion à Poudlard, il étudie parmi les Serdaigle et obtiendra une moyenne Optimale à ses Buses et ses Aspics. Son entrée au Ministère en tant que juriste, fortement remarquée, est suivie de près par le Ministre de l'époque, Cornélius Fudge. Incarnant la jeunesse, la combativité et l'intelligence, il brillera jusqu'en 2012 comme juge au Magenmagot avant de militer pour l'Indépendance de l’Écosse au sein de la communauté magique.
Apprécié par les Écossais pour son charisme et son efficacité, notamment à l'époque du Grand Procès, il semble être le favori des Indépendantistes pour incarner le futur Ministre de la magie Écossais.

Les élections du 29 octobre 2014 le prouveront, puisqu'il est élu avec une majorité de 62% des voix.


12 janvier 2015.
Alors que l'Ecosse est officiellement indépendante depuis le 30 novembre dernier, le mois et demi écoulé a été principalement consacré à la mise en place de la nouvelle constitution  et à la construction du nouveau Ministère. La quantité de travail accomplie est énorme, mais il reste encore beaucoup à faire.
Néanmoins, les premières inquiétudes se sont apaisées et il apparaît effectivement que l'Ecosse peut fonctionner indépendamment du Royaume-Uni.

Tout début janvier, des élections ont été officiellement organisées afin de désigner celui ou celle à qui incomberait la lourde tâche d'incarner le Premier Ministre de la Magie Écossais. Sans grande surprise, Adam Campbell, héros de l'Indépendance, s'est vu élire avec une grande majorité des voix. Nul doute que cet homme charismatique, droit, fier et volontaire saura mener sa terre vers les plus hauts horizons.
Son investiture a lieu en cette journée du 12 janvier 2015, une journée porteuse d'attentes et d'espoirs, pour toute la communauté sorcière d’Écosse.



Contexte International 2014-2015

Alors que l'Indépendance de l’Écosse est sur toutes les lèvres, dans le reste du monde, les sorciers sont inquiets.
Les tensions internationales côté Moldus ne facilitent pas la coopération magique. Les chefs d’États se réunissent régulièrement pour tenter d'endiguer les conflits qui règnent sur la planète, en vain. Les accords sont de plus en plus difficiles à ratifier. L'économie prime sur le bon sens et la solidarité n'est plus vraiment de mise.
Les sorciers s'inquiètent de voir leur propre entente menacée quand de déplorables incidents surviennent entre les différentes communautés.
Ainsi, l'incident de Bruxelles lors de l'ouverture de la ligue des champions de Quidditch fera état de 3 morts et 12 blessés lors d'une querelle entre supporters de la Russie et supporters Américains. Les différents chefs d’États Magiques appellent à la raison : Les querelles mondiales ne sont pas du ressort des sorciers. Ils conseillent à la population magique de ne pas s'en mêler.
De plus, certains objets magiques semblent être impliqués dans des attentats moldus, ce qui induirait une transgression de la règle d'or de tout sorcier : la discrétion et le secret quant à leur existence.
Le département de détournement des objets magiques de Grande-Bretagne voit son travail augmenter considérablement, lorsque l'attentat de Sydney s'avère être dû à une valise magique piégée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheminsdetraverse.forumactif.com
avatar




Admin

Messages : 1094
Localisation : Entre deux mondes

MessageSujet: Re: Le Contexte détaillé   Mar 25 Oct - 18:37

Année 2015



Les signes

« Il y a eu des alertes. Il a eu des signes... »

Alors que la tentative d'attentat sur la personne d'Adam Campbell au cours de la Cérémonie de commémoration est passée inaperçue grâce à la réactivité du service de sécurité et au contrôle de la Presse, ceux qui ont assisté au bestiaire magique au cours de l'été ne peuvent s'empêcher de constater que les choses ne vont pas si bien dans le monde magique.

Si le Bestiaire Magique semble s'être soldé dans l'allégresse et l'euphorie, quelques visiteurs auront été témoins de phénomènes étranges et d'agressions. Bon nombre d'entre eux ne s'en souviendront jamais, puisque la main leste des Oubliators d'Archibald Strogov a eu tôt fait de frapper les esprits des témoins trop gênants. Quant aux autres, ils tentent toujours de comprendre ce à quoi ils ont assisté et reçoivent avec soulagement pour certains et défiance pour d'autres, les messages rassurants du ministère.

Les gouvernements respectifs de M. Campbell et Strogov clament à qui veut l'entendre que la situation est sous contrôle et que les phénomènes étranges s'étant déroulés au cours du mois d'août ne sont l’œuvre que d'une petite poignée de plaisantins. La population magique sent néanmoins poindre en elle une once d'inquiétude. Le cheval ailé a fait son retour sur quelques murs après des années d'absence. Bon nombre de créatures magiques semblent atteintes d'un mal étrange. Des sorciers se font agresser. Malgré les tentatives d'apaisement de la Gazette, appelant à éviter de répandre de fausses rumeurs qui entraîneraient un irrémédiable sentiment de panique chez la population magique, les sorciers sont partagés. Un autre journal, The Independent Wizard, vient de voir le jour et semble vouloir attirer l'attention de ses compatriotes sur le contrôle du reste de la Presse par le gouvernement de l'EWIland.

Le charisme et l'efficacité d'Adam Campbell semblent apaiser les mœurs une fois encore, le jeune ministre ayant promis de traquer « les plaisantins » s'amusant à terroriser la population en employant les même méthode que feu Pégase. Il se veut rassurant, affirmant qu'aucun groupuscule ne cherche à s'emparer du pouvoir et mettre à mal le pays mais lance néanmoins une campagne de mesures sécuritaires.  Une série de lois protectionnistes visant à protéger l'écosse et à apaiser les craintes du tout nouveau pays indépendant sont votées au parlement écossais et adoptées à l'unanimité.
De son côté, Archibald Strogov refuse de voir une quelconque menace dans une poignée d'individus et invite la population magique à rester unie et calme.

La population magique est divisée, ne sachant plus à quel saint se vouer. Certains prétende que Strogov se fait vieux et n'est pas assez réactif, alors que d'autres s'interrogent sur le bien fondé de lois protectionnistes dans un pays ou l'on affirme que tout va bien. Les bâtiments publiques écossais sont placés sous haute surveillance et Poudlard et l'Université Dumbledore se trouvent à nouveaux au centre de l'attention. Campbell souhaitant que la sécurité des élèves et étudiants soit une priorité gouvernementale en mémoire des événements de 1998, Strogov prétendant que renforcer la surveillance ne fera qu'engendrer une peur qui n'a pas lieu d'exister.
Les deux hommes paraissent plus distants que précédemment, malgré de visibles efforts de diplomatie des deux côtés. On murmure que Campbell n'aurait pas apprécié l'intervention de Strogov sur le territoire écossais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheminsdetraverse.forumactif.com
avatar




Admin

Messages : 1094
Localisation : Entre deux mondes

MessageSujet: Re: Le Contexte détaillé   Mer 26 Oct - 23:12

Année 2016


La Séparation

Après divers incidents diplomatiques de petite envergure, L’Ecosse et l’Ewiland continuent de s’affronter sur de nombreux points.
On murmure que Strogov souhaiterait pour l’Ewiland une école aussi puissante que Poudlard, localisée en terre écossaise. De son côté, Campbell se targue d’accueillir sur son territoire, non seulement la prestigieuse école, mais aussi les laboratoires Bailey. Promouvant les deux atouts de son pays avec force et dynamisme, il propose le 29 février 2016 une journée portes ouvertes à Poudlard, à laquelle sont conviés les sorciers de toutes les îles Britanniques.
Alors qu’un Poudlard Express spécial est affrété pour l’occasion, une explosion retentit dans la gare de King’s Cross, provoquant de légères blessures aux personnes présentes mais, surtout, une vague de panique chez les sorciers qui voient le pilier menant à la voie 9 ¾ voler en éclats. La barrière magique est rompue, révélant ainsi à tous les témoins de la scène la présence d'une autre communauté , invisible aux Moldus, dans la gare. Les oubliators doivent alors œuvrer pour tenter de préserver le secret de l’existence de leurs compatriotes.
L’attentat est revendiqué par Pégase et remet sur le devant de la scène le sujet du sérum H et ses conséquences.

La principale suspecte de l’attaque, Meghan Cameron, se rend aux autorités dès le lendemain, et doit attendre la fin de l’enquête avant de pouvoir être jugée. Son acolyte supposé, Andrew Stone, n’a toujours pas été retrouvé à ce jour, malgré l’immense chasse à l’homme entreprise à travers l’Ewiland et l’Ecosse.

Suite à l’attentat, d’importantes dispositifs sécuritaires sont mis en œuvre sur ces deux territoires. Des couvre-feux sont installés dans les quartiers sorciers et Poudlard ainsi que l’Université Albus Dumbledore font l’objet d’une surveillance accrue.
A sa demande, Archibald Strogov se voit alors accorder les pleins pouvoirs par le Magenmagot. Il a désormais main mise sur la justice et toutes les autorités nécessaires pour garantir la sécurité des citoyens magiques d’Ewiland.

De son côté, Adam Campbell, dénonce les méthodes de son homologue et maintient une gestion plus démocratique de son territoire.
En juillet, il annonce à la population magique qu’après des années de recherche, le Philtre B612, antidote au sérum H, préparé par les laboratoires Bailey, est fin prêt et pourra être présenté au grand publique le mois suivant.
Au cours d’une soirée événement se déroulant au ministère de la magie écossais, le Philtre est dévoilé à la population sorcière et fait l’objet d’une démonstration en direct.

(to be continued)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheminsdetraverse.forumactif.com
 
Le Contexte détaillé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Contexte évolutif
» Un costume bien taillé pour la rentrée
» Contexte de Nox Aeterna
» Contexte One Piece Requiem

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chemins de Traverse :: Préambule :: Contexte & Univers :: Contexte & chronologie-