Météo du
Moment

Nous sommes en août 2017.

Au matin du 21.08, Archibald
Strogov, Ministre de la Magie
pour l'Ewiland, est retrouvé
pétrifié dans son bureau.
Les circonstances de sa mort
restent obscures.
(pour + d'info)




 

L'Oracle te voit Invité et tu es en train de rêvasser!!! Prends ta plume et va poster!
( Ou clique au moins sur les top sites!)

Il y a de la nouveauté !
Allez consulter le What's new !!

Une cotisation Ulule a été lancée pour financer les dosettes de café.
Même si les puristes préfèrent les cafetières ancestrales.

Dormir ou écrire, il faut choisir.
Le festival de Greenock
n'attend plus que vous! Il est grand temps de poster!

Plan canicule sur le forum...

Venez donc brassez un peu d'air avec nous...

Partagez | 
 

 Kalista Hopkins • Wild American Witch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar






Age du personnage : 19 ans
Messages : 106
Localisation : Londres
Scolarité : Oiseau-Tonnerre à Ilvermorny (2009-2016)
Occupation : Photographe

MessageSujet: Kalista Hopkins • Wild American Witch   Mar 27 Déc - 16:16




Kalista Diana Hopkins

Freedom and simple beauty is too good to pass up.
If you want something in life, just take it. ૐ

D'origine Ukrainienne, Kalista est une jeune sorcière de 19 ans, née à New-York en 1998 dans une famille de Moldus (ou de Non-Maj comme elle le dirait). Les premières années de sa vie furent donc celles d'une petite fille tout à fait normale, à quelques détails près. Mais rien d'assez significatif pour qu'elle comprenne sa condition, qu'elle ne réalisa qu'en recevant la lettre d'inscription pour Ilvermorny, l'école de sorcellerie Nord-Américaine. Évidemment, cela bouscula sa vie ainsi que celle de sa famille. Cette dernière dû tout d'abord subir un sort d'Oubliette car le MACUSA n'acceptait pas que les Non-Maj soient au courant de l'existence des sorciers Par le passé, ils avaient eu trop de mauvaises expériences, certaines rattrapées de justesse, comme l'incident de 1926 avec le sorcier noir Gindelwald. Depuis les mœurs ont quelques peu changées mais cela reste toujours très mal vu.
En grande fan d'animaux et de Nature, elle rêve de parcourir le monde, munie de ses appareils photos. Elle désire d'ailleurs faire une bonne partie de ses voyages en Van Moldu plutôt que par Transplanage, qu'elle n'utilise que rarement ou seulement lorsqu'elle se déplace dans une même ville. Elle voyage d'ailleurs avec deux autres êtres vivants. Des animaux. Non pas des créatures magiques mais deux chats, qu'elle considère finalement comme des créatures magiques de part leurs personnalités et physiques atypiques. En effet, ses chats sont deux grands Maine Coon et ils la suivent volontiers partout où elle se déplace.
C'est une jeune femme adorable mais un peu spéciale sur les bords. Elle cache un certain mal-être derrière son sourire ravissant. Il lui manque quelque chose afin d'être pleinement épanouie et heureuse mais n'a pas encore déterminé de quoi il s'agissait. Depuis sa sortie d'Ilvermorny, elle sillonne les routes à la recherche de ce dernier élément et avance son projet de tour du monde par la même occasion.
Sorcière
19 ans
Américaine
demi-Vélane
Célibataire
Oiseau-Tonnerre
Photographe
© black pumpkin


Dernière édition par Kalista Hopkins le Lun 14 Aoû - 16:53, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheminsdetraverse.forumactif.com/t209-kalista-hopkins-o-wild-american-witch http://cheminsdetraverse.forumactif.com/t192-kalista-diana-vlasova-hopkins
avatar






Age du personnage : 19 ans
Messages : 106
Localisation : Londres
Scolarité : Oiseau-Tonnerre à Ilvermorny (2009-2016)
Occupation : Photographe

MessageSujet: Re: Kalista Hopkins • Wild American Witch   Mar 27 Déc - 16:17



Miroir

Kalista est une grande demoiselle culminant à environ un mètre soixante-quinze. Mais ce n'est pas sa taille que l'on remarque en premier lorsqu'on la rencontre. C'est évidemment cette chevelure de feu. Elle est naturellement rousse et sa peau diaphane est remplie de tâches de rousseurs. Ce physique dû à sa mère l'a tout d'abord beaucoup complexée, principalement lorsqu'elle était à l'école. Les enfants sont cruels et ne se privaient pas de se moquer d'elle. Elle en souffrait énormément mais aujourd'hui, elle sait parfaitement qu'il s'agit de son principal atout et que son charme est sans limite.
Kalista est de plus, extrêmement souriante et joviale et on peut discerner sa bonne humeur rien qu'à sa façon de marcher. Elle est élancée et semble se faire porter par le vent. Ses yeux sont d'un gris-bleu acier et leur forme en amande donne ce regard perçant parfois intimidant, parfois fascinant.
Niveau look, elle vous répondrait qu'elle n'a pas de style et qu'elle porte tout ce qu'elle aime sans se poser de question. Mais en général, elle va préférer les vêtements larges et confortables. Souvent chauds aussi, car elle passe le plus clair de son temps en extérieur. Elle possède ainsi une immense collection d'écharpes et de bottes, ainsi qu'un bon nombre de vestes. Toutefois, elle sait se rendre élégante si la situation le demande mais se maquille très peu.
Évidemment, elle a en permanence ses appareils photos sur elle. Un Non-Maj et un sorcier, selon ce qu'elle prend en photo ou selon ses envies.
 

 
Personnalité

Jeune femme très sociable, Kalista n'a en général aucune difficulté à se faire des connaissances. Elle a pleinement confiance en elle malgré son enfance pas toujours facile. Paradoxalement, elle est souvent très seule et a fini par apprécier la présence des animaux plus que celle des autres humains. Elle possède  deux chats de la race Maine Coon, un gris prénommé Storm et un blanc prénommé Snow. Elle voyage en général avec les deux.
Elle est très sauvage et impulsive. Elle ne supporte pas de rester enfermée entre quatre murs et l'idée de s'ennuyer lui est pratiquement inconnue. Elle est aussi très curieuse, c'est pourquoi elle adore autant voyager et ne rate jamais une occasion d'immortaliser ses déplacements. Aventurière dans l'âme, elle est aussi très proche de la Nature. Avoir vécu si longtemps en ville, et pas des moindres car il s'agissait tout de même de New-York, elle ne rêve plus que d'herbe, d'arbres et de lacs.
Elle a un petit côté perfectionniste lorsqu'elle photographie pour le travail, et même parfois aussi pour elle. En résumé, Kalista semble être la joie et la bonne humeur incarnée que rien ne saurait faire trembler, mais son sourire cache parfois un certain mal-être causé par sa solitude.


Détails

Baguette : 30 cm, en bois de Houx, contenant une Plume d'Oiseau-Tonnerre.
Patronus : Un Ocelot
Epouvantard : Un bureau étroit et sans fenêtre dans lequel se trouve un homme habillé d’un complet – probablement son patron, qui lui hurle dessus de travailler plus rapidement.
Miroir du Risèd : Elle entend de la musique, elle ressent la chaleur d’un feu, elle se trouve entre deux collines verdoyantes aux sommets enneigés et contemple le lever du soleil en bonne compagnie. Elle se sent bien car elle sait qu'elle n'a pas besoin de plus.
 

© black pumpkin


Dernière édition par Kalista Hopkins le Lun 14 Aoû - 17:15, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheminsdetraverse.forumactif.com/t209-kalista-hopkins-o-wild-american-witch http://cheminsdetraverse.forumactif.com/t192-kalista-diana-vlasova-hopkins
avatar






Age du personnage : 19 ans
Messages : 106
Localisation : Londres
Scolarité : Oiseau-Tonnerre à Ilvermorny (2009-2016)
Occupation : Photographe

MessageSujet: Re: Kalista Hopkins • Wild American Witch   Mar 27 Déc - 16:18



Histoire


Jusqu'à l'annonce de sa condition de sorcière, Kalista vivait une vie plutôt banale avec des parents aimants, dans une ville qui bouge : New-York. La famille du côté de son père étant plutôt aisée, elle fit ses premières années scolaires dans des établissements privés. Malheureusement, ce n'est pas parce que c'est privé que c'est de meilleure qualité. L'enseignement n'était pas bien plus différent que dans les autres écoles, en revanche, les enfants y étaient bien plus méchants. Kalista dû supporter des moqueries jusqu'à au moins onze ans. Vous savez, ces moqueries sur les roux sans âme, sur le fait que les tâches de rousseurs sont quelque chose d'affreux, sur cette pâleur maladive qui fait penser à un zombie. Assez mâture pour son jeune âge, Kalista parvint à passer au-dessus des remarques. Et ce, car son père voyait en elle une perfection. Il n'était pas tombée amoureux de sa mère pour rien, elle aussi grande, blanche et rousse. Sa fille représentait un tel joyau pour lui qu'il ne cessait de la complimenter ou de l’idolâtrer. Il la couvait parfois même un peu trop. Néanmoins, Kalista était convaincue que les remarques envers elle n'étaient fondées que sur de la pure jalousie ainsi que sur l'incompréhension de l'inconnu. Elle sut donc parfaitement ignorer ses camarades idiots, mais passa sa scolarité très seule en contrepartie.

Le plus beau jour de sa vie fut de découvrir qu'elle était une sorcière. Quoique, peut-être que ce fut le jour de sa rentrée à Ilvermorny. Elle hésite encore entre les deux. Ses parents, extrêmement surpris, sont toutefois très fiers d'avoir découvert cela. Jack, le père, était même aux anges. Sa fille était décidément l'être parfait. Arrivée dans le hall de l'école et s'étant placée au centre pour sa répartition, elle avait attendu le verdict avec une réelle impatience, alors qu'elle ne savait pas grand-chose sur le monde des sorciers. Et c'est ainsi que devant son regard ébahit se sont animées les statues de l'Oiseau-Tonnerre et du Serpent Cornu. On lui fit signe que dans cette condition, c'était à elle de choisir sa maison entre les deux. Elle choisit de suivre son instinct et se dirigea, confiante, vers l'Oiseau-Tonnerre, car c'était la statue qui l'impressionnait le plus et dont elle se sentait la plus proche. Plus proche de l'oiseau, sauvage et voyageur, que du serpent.

Sa scolarité ne fut pas simple et plutôt semée d’embûches. Évidemment, elle était passionnée et s'avéra très douée en magie malgré une baguette difficile. Comme à l'école primaire, son physique était toujours objets d'envieux, mais représenté de façon différente. Si à l'école, on s'était auparavant moqué d'elle afin de cacher la jalousie, ici, tous les regards étaient posés sur elle sans gêne. Elle prit la mauvaise habitude de ne pas faire confiance à grand monde et finalement, de ne s'entourer que d'espèces animales, et non humaine. Elle finit par aimer cette solitude, autant qu'à la détester. Elle va pourtant au contact des gens très facilement et n'a jamais compris pourquoi elle ne s'est jamais fait de véritable ami. Elle se demandait s'ils étaient impressionnés par sa personnalité, trop sauvage et extravagante, ou si elle dégageait quelque chose de mauvais sans s'en rendre compte. Néanmoins, elle décida de rester elle-même, tant pis si elle devait passer sa vie seule, elle avait tout la Nature pour elle. Elle passait d'ailleurs beaucoup de temps dans les forêts et collines avoisinantes du château afin de prendre des photos. Elle adorait, et adore toujours, immortaliser ce qu'elle trouve beau.

Pour sa 5ème année d'études, Kalista parvint à convaincre l'administration de l'envoyer parmi les élèves d'échange dans une autre école de sorciers, afin de découvrir une autre culture. Evidemment, c'était Poudlard qui l'avait toujours intéressée et elle fut donc envoyée là-bas le temps du premier semestre. Elle revient à Ilvermorny pour le second semestre et pu ainsi passer ses examens dans son école d'origine. Alors qu'elle était  à Poudlard, elle se fit quelques amis principalement de chez Serdaigle étant donné qu'elle squattait pas mal la bibliothèque. Elle rencontra aussi bon nombre de Pouffsouffle qu'elle avait beaucoup appréciés et aussi quelques Serpentard avec qui elle se rendait en cours. Parmi eux, elle rencontra Milo Conaghan et passé les débuts tendus dus au caractère bien trempé du jeune homme, se créa un étrange lien entre eux, si bien qu'ils entamèrent une idylle qu'ils savaient éphémère, étant donné la courte durée du séjour de Kalista. Le jour du retour fut d'autant plus difficile pour la jeune femme qui quittait alors son école adorée ainsi que son premier et dernier copain.

Son diplôme en poche, il ne lui fallut pas beaucoup de temps pour quitter la ville de son enfance. Elle savait qu'elle ne pourrait y vivre. Oui, Central Park, c'était bien mignon, mais bien loin de contenter son besoin d'espace naturel. Ses parents, toujours prêts à tout pour elle, acceptèrent de la financer le temps qu'elle en aurait besoin. Même s'ils étaient tristes de la voir déjà partir, ils l'aidèrent sans hésitation. Elle voulait voyager, et prendre des photos, mais par où commencer ? Elle passa quelques nuits à regarder une carte du monde afin de choisir sa première destination. Elle décida finalement d'aller explorer le Mont Baker, non loin du lieu d'habitation de ses grands-parents, afin de voir si la vie sauvage lui convenait comme elle l'imaginait. Elle y rencontra Ezio Sheperd, un Barde en piteux état après avoir subi l'attaque d'un félin magique. Elle entreprit de l'aider à se remettre sur pieds.
Un mois après ses dix-huit ans, convaincue par sa première expérience en vie sauvage, elle décolla pour l'Europe et finalement, pour l’Écosse. Elle savait ce pays peu peuplé, plein de forêts et de choses à photographier. Dans un premier temps, elle s'installa à Pré-au-Lard car elle savait cette ville pleine de sorciers, et surtout car elle se trouvait à côté de Poudlard, une école mythique dont elle avait quelques bons souvenirs en tête.

Elle passa environ trois mois installée à Pré-au-Lard afin de s'imprégner des lieux, de l'ambiance magique qu'elle n'avait jamais connue en dehors de son école et surtout de passer une partie de l'hiver dans un endroit aussi magnifique. Elle se fit quelques contacts sur place, décrocha quelques contrats photographiques et pu vivre sereinement pendant cette période.

Toujours accompagnée de ses chats, elle pris la décision de commencer son vrai road trip dès le Nouvel An 2017, ce qu'elle fit. A bord de son petit camion aménagé et modifié par magie, elle prit la route. Après avoir visité Iverness - où elle rencontra un roux d'abord peu commode du nom de Joachim McEwan - Glasgow et Édimbourg, elle s'autorisa un petit séjour à Belfast, avant de finalement rejoindre Liverpool en passant par Carlisle et York. Après un mois à sillonner les routes d'Ecosse, elle arriva finalement à Cardiff, où elle passa quelques temps dans les campagnes environnantes. Elle reprit la route en direction de Bristol puis traça vers Londres, ville dans laquelle elle avait précédemment rencontré Mark Resnald, un mystérieux jeune homme, alors qu'elle avait transplané pour récupérer sa paye. Elle s'installa quelques temps sur le Chemin de Traverse où elle avait décroché plusieurs contrats et avait décidé de travailler en collaboration avec une journaliste nommée Saoirse Shepherd, qui n'était autre que la sœur d'Ezio.

Les beaux jours faisant leur grand retour, elle décida de se rendre à Brighton pour deux semaines minimum, ce qui correspondait à la durée du Spring Break. Une période très attendue aux Etats-Unis et Kalista l'imaginait aussi très attendue au Royaume-Uni. Le plan initial consistait à visiter le plus de bars et de clubs, sachant que la ville en regorgeait. Elle fut très surprise de voir que la vie en ville pouvait parfois lui convenir. Brighton était une petite ville certes, mais pleine d'un charme inédit. On aurait pu dire qu'il s'agissait de Camden mais ramenée à l'échelle d'une ville entière. Les boutiques étaient très atypiques, les salons de tatouages squattaient tous les angles de rues et bataillaient avec les nombreux clubs. C'était le lieu parfait pour des vacances urbaines. C'est ici aussi qu'elle fit la connaissance de Stacy Grant, et réalisa à quel point le monde était petit.

Fin Avril, elle traverse la Manche pour visiter Paris avec sa sœur Heather, qu'elle récupère à l'aéroport d'Orly. Ensemble, elles se rendent au Teknival, un immense festival placé en plein centre du pays. Elles ne restent qu'une journée afin de pouvoir aller aussi au Festival de Greenock, tout au Nord de l'Ecosse. Après ce retour express, elles passèrent le reste du week end là-bas, où elles rencontrèrent Alieksandre Menroth et retombèrent aussi sur Ezio, qui ne semblait pas trop mal remit de son attaque.
Toujours sur le festival, elles rencontrent une certaine Selene Sweevil, demi-vélane de son état, qui leur transmet un message d'une importance capitale : elles sont en effet conviées à une rencontre avec Cordelia Langdon, la possible Leader d'une secte Britannique de Vélanes. Intimidée, Kalista n'ose pas refuser ni accepter et laisse couler cette histoire quelques temps.
Peu après la discussion avec Selene, c'est Ezio qui va apporter quelques éclaircissements à cette histoire, s'y connaissant particulièrement bien en mythes et légendes, dont celles des Vélanes. Il fait ainsi réaliser aux deux sœurs qu'elles possèdent effectivement du sang de Vélane et portent même la marque d'une secte à la portée inconnue mais dont l'influence n'est pas à négliger.

Début Juillet, elle fait la rencontre d'un vampire nommé Nigel Coyle. Cette rencontre lui apprendra beaucoup sur les pouvoirs d'attraction, ce qui l'intéresse étant donné que sa condition nouvellement révélée lui confère un pouvoir similaire : le magnétisme des Vélanes. Elle réalise qu'elle fait plus partie des créatures que des humains désormais et semble désorientée par tout cela. Elle prend finalement la décision de rencontrer Cordelia Langdon après l'été.

Afin de fêter la fin des examens, les étudiants organisèrent une soirée - probablement illégale - dans une maison abandonnée et hantée. Kalista s'y rendit avec Heather. Là-bas, elle retomba sur le lycan qui avait voulu l'attaquer lors d'une nuit d'hiver en Ecosse et qu'elle avait de nouveau rencontré dans un pub à Londres. Comme si le destin essayait de les mettre sur le chemin de l'autre quoi qu'il arrive. Elle se rapproche beaucoup de lui et choisi de rester tout l'été à Londres afin de le côtoyer. Elle n'ose pas lui avouer qu'elle a déjà accepté un contrat en Roumanie pour Septembre et leur séparation s'annonce déchirante. Mais Kalista tient beaucoup trop à sa liberté pour se lancer dans une relation sérieuse.

En Septembre, peu avant son départ pour la Roumanie, elle rencontre finalement Cordelia Langdon...

MISE A JOUR LE 14/08/2017



Chronologie


4 Aout 1998 : Naissance à New-York
3 Septembre 2009 : Entrée à Ilvermorny, dans la maison Oiseau-Tonnerre
Juin 2014 : Obtention de ses diplômes équivalents aux BUSEs
Juin 2016 : Obtention de ses diplômes équivalents aux ASPICs
Septembre 2016 : Excursion au Mont Baker pour marquer le début de son tour du monde
20 Septembre 2016 : Départ pour l’Écosse et installation brève à Pré-au-Lard
1er Janvier 2017 : Début d'un roadtrip sur le territoire Britannique, en commençant par l'Ecosse
2 Février 2017 : Arrivée dans les environs de Cardiff et la campagne galloise
23 Février 2017 : Un bref Transplanage au Chemin de Traverse pour récupérer sa paye se transforme en bataille contre une invasion de Niffleurs
25 Mars 2017 : Arrivée à Londres et séjour au Chemin de Traverse
8 Avril 2017 : Séjour à Brighton pour la durée du Spring Break (tournée des bars et des clubs)
26 Avril 2017 : Traversée de la Manche en direction de Orly pour récupérer Heather à l'aéroport
28 Avril 2017 : Deux jours et une nuit de fête au Teknival de Pernay
29 Avril 2017 : Retour en Ecosse pour le Festival de Greenock
30 Juin 2017 : Installation à Londres pour l'été dans un appartement en coloc avec Heather
4 Aout 2017 : Anniversaire de Kalista
4 Septembre 2017 : Départ en avion pour la Roumanie

© black pumpkin


Dernière édition par Kalista Hopkins le Lun 14 Aoû - 18:20, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheminsdetraverse.forumactif.com/t209-kalista-hopkins-o-wild-american-witch http://cheminsdetraverse.forumactif.com/t192-kalista-diana-vlasova-hopkins
avatar






Age du personnage : 19 ans
Messages : 106
Localisation : Londres
Scolarité : Oiseau-Tonnerre à Ilvermorny (2009-2016)
Occupation : Photographe

MessageSujet: Re: Kalista Hopkins • Wild American Witch   Mar 27 Déc - 16:19



Entourage


Dans son entourage familiale proche, on trouve sa mère Mila Vlasova, qui était danseuse en Ukraine finalement immigrée aux États-Unis et plus particulièrement à New-York dans l'espoir de donner un avenir à sa carrière mais surtout de fuir sa  tyrannique sœur Aleksa, ainsi que la Secte de Zaria, une organisation de Vélanes plutôt malfaisantes.
Aujourd'hui à la retraite, elle profite de sa forme pour venir en aide aux plus défavorisés ainsi qu'à leurs animaux, qui ont toujours constitué une seconde passion chez elle. Passion qu'elle aura d'ailleurs transmise à sa fille Kalista. Son père, Jack Hopkins, est un directeur artistique Américain à la base passionné par la finance, ce qui explique son lieu de vie. Il prit un tournant radical lorsqu'il ouvrit les yeux sur le monde et se découvrit une passion pour l'art. Passion commune avec sa femme, qu'il a ainsi rencontrée par ce biais.
Deux ans après la naissance de leur première fille, le couple fait un second enfant, une autre fille prénommée Heather. Cette dernière ressemble énormément à Kalista et elles sont souvent prises pour des jumelles, bien que la couleur de leurs yeux diffèrent : les yeux de l’aînée étant bleus acier tandis que ceux de la cadette sont d'un brun foncé.
Kalista n'est pas plus proche que cela avec ses oncles, tantes et cousins. Elle possède en revanche deux chats auxquels elle tient particulièrement et qu'elle emmène partout : Storm et Snow, deux Maine Coon de 12 et 10 kg. Autant dire qu'elle n'a pas besoin de chien pour l'accompagner. Elle est passionnée par cette race de chats depuis qu'elle en a rencontré un dans un refuge. Il était imposant, majestueux et lui rappelait beaucoup le lion en raison de la fourrure et de la prestance. Déterminée à en posséder un, elle fit acquisition de Storm, un mâle silver tabby. Il fut immédiatement rejoint par Snow, une femelle blanche aux yeux vairons dont il ne pouvait apparemment se séparer. La demoiselle prit évidemment les deux sans hésiter une seule seconde. Depuis, les deux chats la suivent dans ses voyages, ses déménagements et même dans ses roadtrips. Ce sont ses bébés.

Storm & Snow


Heather Hopkins - Lien

Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Donec quam felis, ultricies nec, pellentesque eu, pretium quis, sem. Nulla consequat massa quis enim. Donec pede justo, fringilla vel, aliquet nec, vulputate eget, arcu. In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a, venenatis vitae, justo. Nullam dictum felis eu pede mollis pretium. Integer tincidunt. Cras dapibus. Vivamus elementum semper nisi. Aenean vulputate eleifend tellus. Aenean leo ligula, porttitor eu, consequat vitae, eleifend ac, enim. Aliquam lorem ante, dapibus in, viverra quis, feugiat a, tellus. Phasellus viverra nulla ut metus varius laoreet. Quisque rutrum. Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Donec quam felis, ultricies nec, pellentesque eu, pretium quis, sem. Nulla consequat massa quis enim. Donec pede justo, fringilla vel, aliquet nec, vulputate eget, arcu. In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a, venenatis vitae, justo. Nullam dictum felis eu pede mollis pretium. Integer tincidunt. Cras dapibus. Vivamus elementum semper nisi. Aenean vulputate eleifend tellus. Aenean leo ligula, porttitor eu, consequat vitae, eleifend ac, enim. Aliquam lorem ante, dapibus in, viverra quis, feugiat a, tellus. Phasellus viverra nulla ut metus varius laoreet. Quisque rutrum.


Milo Conaghan - Lien

Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Donec quam felis, ultricies nec, pellentesque eu, pretium quis, sem. Nulla consequat massa quis enim. Donec pede justo, fringilla vel, aliquet nec, vulputate eget, arcu. In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a, venenatis vitae, justo. Nullam dictum felis eu pede mollis pretium. Integer tincidunt. Cras dapibus. Vivamus elementum semper nisi. Aenean vulputate eleifend tellus. Aenean leo ligula, porttitor eu, consequat vitae, eleifend ac, enim. Aliquam lorem ante, dapibus in, viverra quis, feugiat a, tellus. Phasellus viverra nulla ut metus varius laoreet. Quisque rutrum. Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Donec quam felis, ultricies nec, pellentesque eu, pretium quis, sem. Nulla consequat massa quis enim. Donec pede justo, fringilla vel, aliquet nec, vulputate eget, arcu. In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a, venenatis vitae, justo. Nullam dictum felis eu pede mollis pretium. Integer tincidunt. Cras dapibus. Vivamus elementum semper nisi. Aenean vulputate eleifend tellus. Aenean leo ligula, porttitor eu, consequat vitae, eleifend ac, enim. Aliquam lorem ante, dapibus in, viverra quis, feugiat a, tellus. Phasellus viverra nulla ut metus varius laoreet. Quisque rutrum.


Ezio Shepherd - Lien

Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Donec quam felis, ultricies nec, pellentesque eu, pretium quis, sem. Nulla consequat massa quis enim. Donec pede justo, fringilla vel, aliquet nec, vulputate eget, arcu. In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a, venenatis vitae, justo. Nullam dictum felis eu pede mollis pretium. Integer tincidunt. Cras dapibus. Vivamus elementum semper nisi. Aenean vulputate eleifend tellus. Aenean leo ligula, porttitor eu, consequat vitae, eleifend ac, enim. Aliquam lorem ante, dapibus in, viverra quis, feugiat a, tellus. Phasellus viverra nulla ut metus varius laoreet. Quisque rutrum. Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Donec quam felis, ultricies nec, pellentesque eu, pretium quis, sem. Nulla consequat massa quis enim. Donec pede justo, fringilla vel, aliquet nec, vulputate eget, arcu. In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a, venenatis vitae, justo. Nullam dictum felis eu pede mollis pretium. Integer tincidunt. Cras dapibus. Vivamus elementum semper nisi. Aenean vulputate eleifend tellus. Aenean leo ligula, porttitor eu, consequat vitae, eleifend ac, enim. Aliquam lorem ante, dapibus in, viverra quis, feugiat a, tellus. Phasellus viverra nulla ut metus varius laoreet. Quisque rutrum.


Joachim McEwan - Lien

Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Donec quam felis, ultricies nec, pellentesque eu, pretium quis, sem. Nulla consequat massa quis enim. Donec pede justo, fringilla vel, aliquet nec, vulputate eget, arcu. In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a, venenatis vitae, justo. Nullam dictum felis eu pede mollis pretium. Integer tincidunt. Cras dapibus. Vivamus elementum semper nisi. Aenean vulputate eleifend tellus. Aenean leo ligula, porttitor eu, consequat vitae, eleifend ac, enim. Aliquam lorem ante, dapibus in, viverra quis, feugiat a, tellus. Phasellus viverra nulla ut metus varius laoreet. Quisque rutrum. Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Donec quam felis, ultricies nec, pellentesque eu, pretium quis, sem. Nulla consequat massa quis enim. Donec pede justo, fringilla vel, aliquet nec, vulputate eget, arcu. In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a, venenatis vitae, justo. Nullam dictum felis eu pede mollis pretium. Integer tincidunt. Cras dapibus. Vivamus elementum semper nisi. Aenean vulputate eleifend tellus. Aenean leo ligula, porttitor eu, consequat vitae, eleifend ac, enim. Aliquam lorem ante, dapibus in, viverra quis, feugiat a, tellus. Phasellus viverra nulla ut metus varius laoreet. Quisque rutrum.


Mark Resnald - Lien

Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Donec quam felis, ultricies nec, pellentesque eu, pretium quis, sem. Nulla consequat massa quis enim. Donec pede justo, fringilla vel, aliquet nec, vulputate eget, arcu. In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a, venenatis vitae, justo. Nullam dictum felis eu pede mollis pretium. Integer tincidunt. Cras dapibus. Vivamus elementum semper nisi. Aenean vulputate eleifend tellus. Aenean leo ligula, porttitor eu, consequat vitae, eleifend ac, enim. Aliquam lorem ante, dapibus in, viverra quis, feugiat a, tellus. Phasellus viverra nulla ut metus varius laoreet. Quisque rutrum. Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Donec quam felis, ultricies nec, pellentesque eu, pretium quis, sem. Nulla consequat massa quis enim. Donec pede justo, fringilla vel, aliquet nec, vulputate eget, arcu. In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a, venenatis vitae, justo. Nullam dictum felis eu pede mollis pretium. Integer tincidunt. Cras dapibus. Vivamus elementum semper nisi. Aenean vulputate eleifend tellus. Aenean leo ligula, porttitor eu, consequat vitae, eleifend ac, enim. Aliquam lorem ante, dapibus in, viverra quis, feugiat a, tellus. Phasellus viverra nulla ut metus varius laoreet. Quisque rutrum.


Saoirse Shepherd - Lien

Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Donec quam felis, ultricies nec, pellentesque eu, pretium quis, sem. Nulla consequat massa quis enim. Donec pede justo, fringilla vel, aliquet nec, vulputate eget, arcu. In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a, venenatis vitae, justo. Nullam dictum felis eu pede mollis pretium. Integer tincidunt. Cras dapibus. Vivamus elementum semper nisi. Aenean vulputate eleifend tellus. Aenean leo ligula, porttitor eu, consequat vitae, eleifend ac, enim. Aliquam lorem ante, dapibus in, viverra quis, feugiat a, tellus. Phasellus viverra nulla ut metus varius laoreet. Quisque rutrum. Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Donec quam felis, ultricies nec, pellentesque eu, pretium quis, sem. Nulla consequat massa quis enim. Donec pede justo, fringilla vel, aliquet nec, vulputate eget, arcu. In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a, venenatis vitae, justo. Nullam dictum felis eu pede mollis pretium. Integer tincidunt. Cras dapibus. Vivamus elementum semper nisi. Aenean vulputate eleifend tellus. Aenean leo ligula, porttitor eu, consequat vitae, eleifend ac, enim. Aliquam lorem ante, dapibus in, viverra quis, feugiat a, tellus. Phasellus viverra nulla ut metus varius laoreet. Quisque rutrum.


Stacy Grant - Lien

Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Donec quam felis, ultricies nec, pellentesque eu, pretium quis, sem. Nulla consequat massa quis enim. Donec pede justo, fringilla vel, aliquet nec, vulputate eget, arcu. In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a, venenatis vitae, justo. Nullam dictum felis eu pede mollis pretium. Integer tincidunt. Cras dapibus. Vivamus elementum semper nisi. Aenean vulputate eleifend tellus. Aenean leo ligula, porttitor eu, consequat vitae, eleifend ac, enim. Aliquam lorem ante, dapibus in, viverra quis, feugiat a, tellus. Phasellus viverra nulla ut metus varius laoreet. Quisque rutrum. Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Donec quam felis, ultricies nec, pellentesque eu, pretium quis, sem. Nulla consequat massa quis enim. Donec pede justo, fringilla vel, aliquet nec, vulputate eget, arcu. In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a, venenatis vitae, justo. Nullam dictum felis eu pede mollis pretium. Integer tincidunt. Cras dapibus. Vivamus elementum semper nisi. Aenean vulputate eleifend tellus. Aenean leo ligula, porttitor eu, consequat vitae, eleifend ac, enim. Aliquam lorem ante, dapibus in, viverra quis, feugiat a, tellus. Phasellus viverra nulla ut metus varius laoreet. Quisque rutrum.
© black pumpkin


Dernière édition par Kalista Hopkins le Lun 14 Aoû - 18:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheminsdetraverse.forumactif.com/t209-kalista-hopkins-o-wild-american-witch http://cheminsdetraverse.forumactif.com/t192-kalista-diana-vlasova-hopkins
avatar






Age du personnage : 19 ans
Messages : 106
Localisation : Londres
Scolarité : Oiseau-Tonnerre à Ilvermorny (2009-2016)
Occupation : Photographe

MessageSujet: Re: Kalista Hopkins • Wild American Witch   Mar 27 Déc - 16:20


Liste des rps

DISPONIBLE - INDISPONIBLE


 
RPs en cours
Le Jaune et le Noir - avec Joachim McEwan
A la rencontre de la Civilisation - avec Mark Resnald
Praesĭdĭum - avec  Ezio Shepherd
Panique sur le Chemin de Traverse - sujet commun
Cinquante nuances de roux - avec Joachim McEwan
Magic Weed - avec Ezio & Alieksandre
Magnétisme - avec Nigel Coyle
 


 
RPs terminés
TITRE - avec ...
TITRE - avec ...
 


 
RPs prévus
avec Stacy, Milo, Saoirse, Alieksandre...
 


© black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheminsdetraverse.forumactif.com/t209-kalista-hopkins-o-wild-american-witch http://cheminsdetraverse.forumactif.com/t192-kalista-diana-vlasova-hopkins
 
Kalista Hopkins • Wild American Witch
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jean Pascal Vs. Bernard Hopkins
» Baptême de Wild Cloud
» National Congress and Convention of Haitian-American
» Witch!
» Episode 1 - American Beauty

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chemins de Traverse :: Autour du Jeu :: Biographies-