Météo du
Moment

Nous sommes en août 2017.

Au matin du 21.08, Archibald
Strogov, Ministre de la Magie
pour l'Ewiland, est retrouvé
pétrifié dans son bureau.
Les circonstances de sa mort
restent obscures.
(pour + d'info)




 

L'Oracle te voit Invité et tu es en train de rêvasser!!! Prends ta plume et va poster!
( Ou clique au moins sur les top sites!)

Il y a de la nouveauté !
Allez consulter le What's new !!

Une cotisation Ulule a été lancée pour financer les dosettes de café.
Même si les puristes préfèrent les cafetières ancestrales.

Les absents ont toujours tort.
Méfiance, nous sommes d'humeur taquine...

Une animation d'Halloween vous attend...

Venez donc nous présenter vos plus beaux sourires.

Hé, t'as vu ton rang?

Partagez | 
 

 Kalista Diana Vlasova-Hopkins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar




Posteuse en série

Age du personnage : 19 ans
Messages : 126
Localisation : Réserve de dragons en Roumanie
Scolarité : Oiseau-Tonnerre à Ilvermorny (2009-2016)
Occupation : Photographe

MessageSujet: Kalista Diana Vlasova-Hopkins   Mar 13 Déc - 18:40


Kalista Diana Hopkins


•• Nationalité : Américaine d'origine Ukrainienne

•• Date de naissance  : 4 Août 1998
•• Lieu de naissance : New-York, USA
•• Nature du sang : Née-Non-Maj (Moldue)

•• Taille : 1m75
•• Poids : 55 kg


Origines & évolutions :
•• Famille proche : Sa mère Mila Vlasova était une danseuse Ukrainienne partie pour New-York dans l'espoir de donner un avenir à sa carrière. Elle parvint à se faire une certaine réputation et finit par fréquenter son directeur artistique, Jack Hopkins, un Américain. Ensemble, ils eurent Kalista, qui s'avéra être une sorcière. Non sans être surpris sur le coup, ils sont aujourd'hui très fiers d'avoir une fille comme elle, même s'ils la trouvent un peu trop sauvage.
•• Scolarité : Écoles maternelle et primaire Non-Maj à New-York, puis Ilvermorny dans la maison Oiseau-Tonnerre de 2009 à 2016.
•• Université : Kalista est actuellement en année sabbatique, elle ne sait pas encore si elle poursuivra ses études à l'Université.
•• Curriculum Vitae : Dès qu'elle eut son diplôme en poche, elle prit la décision d'arrêter ses études pour se consacrer à ses deux passions : le voyage et la photographie. Elle quitta donc New-York pour rejoindre l'Europe et plus particulièrement l’Écosse, qu'elle rêvait de découvrir.

•• Lieu de vie : Pré-au-Lard actuellement mais ça risque de ne pas durer.
•• Occupations : Photographe. Elle vend ses clichés pour se faire un peu d'argent, aussi bien aux Non-Maj qu'aux Sorciers ou contribue parfois à des projets dans la mode ou le journalisme.



Un portrait esquissé :
•• Qualités et défauts : Kalista est une jeune femme très sociable. En général, elle n'a aucune difficulté à se faire des connaissances. Elle a pleinement confiance en elle malgré son enfance pas toujours facile. Paradoxalement, elle est souvent très seule et a fini par apprécier la présence des animaux plus que celle des autres humains. Elle possède d'ailleurs un chat et envisage de voyager avec un autre animal, un chien ou un animal magique. Elle est très sauvage et impulsive. Elle ne supporte pas de rester enfermée entre quatre murs et l'idée de s'ennuyer lui est pratiquement inconnue. Elle est aussi très curieuse, c'est pourquoi elle adore autant voyager et ne rate jamais une occasion d'immortaliser ses déplacements. Aventurière dans l'âme, elle est aussi très proche de la Nature. Avoir vécu si longtemps en ville, et pas des moindres car il s'agissait tout de même de New-York, elle ne rêve plus que d'herbe, d'arbres et de lacs. Elle a un petit côté perfectionniste lorsqu'elle photographie pour le travail, et même parfois aussi pour elle. En résumé, Kalista semble être la joie et la bonne humeur incarnée que rien ne saurait faire trembler, mais son sourire cache parfois un certain mal-être causé par sa solitude.
•• Allure & silhouette : Kalista est une grande demoiselle culminant à environ un mètre soixante-quinze. Mais ce n'est pas sa taille que l'on remarque en premier lorsqu'on la rencontre. C'est évidemment cette chevelure de feu. Elle est naturellement rousse et sa peau diaphane est remplie de tâches de rousseurs. Ce physique dû à sa mère l'a tout d'abord beaucoup complexée, principalement lorsqu'elle était à l'école. Les enfants sont cruels et ne se privaient pas de se moquer d'elle. Elle en souffrait énormément mais aujourd'hui, elle sait parfaitement qu'il s'agit de son principal atout et que son charme est sans limite. Depuis son arrivée en Ecosse, elle se sent comme chez elle, même si elle est consciente d'être un peu moins exceptionnelle que lorsqu'elle foulait les rues de New-York.
Kalista est de plus, extrêmement souriante et joviale et on peut discerner sa bonne humeur rien qu'à sa façon de marcher. Elle est élancée et semble se faire porter par le vent. Ses yeux sont d'un gris-bleu acier et leur forme en amande donne ce regard perçant parfois intimidant, parfois fascinant.
Niveau look, elle vous répondrait qu'elle n'a pas de style et qu'elle porte tout ce qu'elle aime sans se poser de question. Mais en général, elle va préférer les vêtements larges et confortables. Souvent chauds aussi, car elle passe le plus clair de son temps en extérieur. Elle possède ainsi une immense collection d'écharpes et de bottes, ainsi qu'un bon nombre de vestes. Toutefois, elle sait se rendre élégante si la situation le demande mais se maquille très peu.
Évidemment, elle a en permanence ses appareils photos sur elle. Un Non-Maj et un sorcier, selon ce qu'elle prend en photo ou selon ses envies.
•• Tics et manies : Sa principale manie serait évidemment de vouloir toujours tout prendre en photo. Depuis toute petite, elle adore immortaliser tout ce qu'elle fait, voit et même ce qu'elle mange. Elle pourrait passer pour une fashionista mais il n'en est rien car elle a toujours gardé ses photos pour elle. Du moins, jusqu'à se faire payer pour en prendre. Mais dans ce cas, ce n'était plus sa propre vie qu'elle immortalisait, mais celles des autres.
•• Trois anecdotes :
- Kalista ne sait pas nager. Elle n'a jamais appris et ne s'est jamais retrouvée en position de devoir nager car elle a la phobie de se noyer depuis qu'elle est toute petite. Il ne lui ait rien arrivé à elle précisément, mais elle a été témoin d'une noyade. Vouant pourtant un culte à la Nature, les étendues d'eau la passionnent autant qu'elles la terrifient.
- Sa couleur préférée est le vert et elle craque totalement quand elle voit de la neige. Voilà pourquoi elle adore l’Écosse et ses paysages et se sent comme chez elle depuis qu'elle est arrivée car on la prend très souvent pour une Écossaise. Son accent la trahit malheureusement assez rapidement.
- Extrêmement sociable, Kalista n'en reste pas moins une solitaire du fait qu'elle n'ait trouvé personne pour partager sa passion du voyage à fond. Cela explique aussi pourquoi elle n'a jamais été en couple. Elle s'autorise évidemment des essais et des aventures mais rien de fructueux jusqu'à maintenant. Elle est persuadée que ses voyages lui permettront de rencontrer un jour quelqu'un qui lui ressemble.
- Elle possède du sang de Vélane mais l’ignore totalement, étant persuadée de ne provenir d’une lignée composée uniquement de Non-Maj à part elle. La Vélane en question était son arrière-arrière-grand-mère et se trouvait en Bulgarie.


Les informations facultatives:
•• Ma baguette : 30 cm, en bois de Houx, contenant une Plume d'Oiseau-Tonnerre.
•• Mon patronus : Un ocelot.
•• Mon épouvantard : Un bureau étroit et sans fenêtre dans lequel se trouve un homme habillé d’un complet – probablement son patron, qui lui hurle dessus de travailler plus rapidement.
•• Ma vision dans le Miroir du Riséd : Elle entend de la musique, elle ressent la chaleur d’un feu, elle se trouve entre deux collines verdoyantes aux sommets enneigés et contemple le lever du soleil en bonne compagnie. Elle se sent bien car elle sait qu'elle n'a pas besoin de plus.

Pour la petite histoire...
Jusqu'à l'annonce de sa condition de sorcière, Kalista vivait une vie plutôt banale avec des parents aimants, dans une ville qui bouge : New-York. La famille du côté de son père étant plutôt aisée, elle fit ses premières années scolaires dans des établissements privés. Malheureusement, ce n'est pas parce que c'est privé que c'est de meilleure qualité. L'enseignement n'était pas bien plus différent que dans les autres écoles, en revanche, les enfants y étaient bien plus méchants. Kalista dû supporter des moqueries jusqu'à au moins onze ans. Vous savez, ces moqueries sur les roux sans âme, sur le fait que les tâches de rousseurs sont quelque chose d'affreux, sur cette pâleur maladive qui fait penser à un zombie. Assez mâture pour son jeune âge, Kalista parvint à passer au-dessus des remarques. Et ce, car son père voyait en elle une perfection. Il n'était pas tombée amoureux de sa mère pour rien, elle aussi grande, blanche et rousse. Sa fille représentait un tel joyau pour lui qu'il ne cessait de la complimenter ou de l’idolâtrer. Il la couvait parfois même un peu trop. Néanmoins, Kalista était convaincue que les remarques envers elle n'étaient fondées que sur de la pure jalousie ainsi que sur l'incompréhension de l'inconnu. Elle sut donc parfaitement ignorer ses camarades idiots, mais passa sa scolarité très seule en contrepartie.

Le plus beau jour de sa vie fut de découvrir qu'elle était une sorcière. Quoique, peut-être que ce fut le jour de sa rentrée à Ilvermorny. Elle hésite encore entre les deux. Ses parents, extrêmement surpris, sont toutefois très fiers d'avoir découvert cela. Jack, le père, était même aux anges. Sa fille était décidément l'être parfait. Arrivée dans le hall de l'école et s'étant placée au centre pour sa répartition, elle avait attendu le verdict avec une réelle impatience, alors qu'elle ne savait pas grand-chose sur le monde des sorciers. Et c'est ainsi que devant son regard ébahit se sont animées les statues de l'Oiseau-Tonnerre et du Serpent Cornu. On lui fit signe que dans cette condition, c'était à elle de choisir sa maison entre les deux. Elle choisit de suivre son instinct et se dirigea, confiante, vers l'Oiseau-Tonnerre, car c'était la statue qui l'impressionnait le plus et dont elle se sentait la plus proche. Plus proche de l'oiseau, sauvage et voyageur, que du serpent.

Sa scolarité ne fut pas simple et plutôt semée d'embuches. Évidemment, elle était passionnée et s'avéra très douée en magie malgré une baguette difficile. Comme à l'école primaire, son physique était toujours objets d'envieux, mais représenté de façon différente. Si à l'école, on s'était auparavant moqué d'elle afin de cacher la jalousie, ici, tous les regards étaient posés sur elle sans gêne. Elle prit la mauvaise habitude de ne pas faire confiance à grand monde et finalement, de ne s'entourer que d'espèces animales, et non humaine. Elle finit par aimer cette solitude, autant qu'à la détester. Elle va pourtant au contact des gens très facilement et n'a jamais compris pourquoi elle ne s'estt jamais fait de véritable ami. Elle se demandait s'ils étaient impressionnés par sa personnalité, trop sauvage et extravagante, ou si elle dégageait quelque chose de mauvais sans s'en rendre compte. Néanmoins, elle décida de rester elle-même, tant pis si elle devait passer sa vie seule, elle avait tout la Nature pour elle. Elle passait d'ailleurs beaucoup de temps dans les forêts et collines avoisinantes du château afin de prendre des photos. Elle adorait, et adore toujours, immortaliser ce qu'elle trouve beau.

Son diplôme en poche, il ne lui fallut pas beaucoup de temps pour quitter la ville de son enfance. Elle savait qu'elle ne pourrait y vivre. Oui, Central Park, c'était bien mignon, mais bien loin de contenter son besoin d'espace naturel. Ses parents, toujours prêts à tout pour elle, acceptèrent de la financer le temps qu'elle en aurait besoin. Même s'ils étaient tristes de la voir déjà partir, ils l'aidèrent sans hésitation. Elle voulait voyager, et prendre des photos, mais par où commencer ? Elle passa quelques nuits à regarder une carte du monde afin de choisir sa première destination. Le jour de ses dix-huit ans, elle décolla pour l'Europe et finalement, pour l’Écosse. Elle savait ce pays peu peuplé, plein de forêts et de choses à photographier. Dans un premier temps, elle s'installa à Pré-au-Lard car elle savait cette ville pleine de sorciers, et surtout car elle se trouvait à côté de Poudlard. Elle avait toujours rêvé de voir l'école qui avait inspiré la sienne et évidemment, de la prendre en photo.

Son voyage ne fait que commencer.



Comment avez-vous connu le forum ?
Google est mon ami.  geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheminsdetraverse.forumactif.com/t209-kalista-hopkins-o-wild-american-witch http://cheminsdetraverse.forumactif.com/t192-kalista-diana-vlasova-hopkins
avatar




Admin

Messages : 1178
Localisation : Entre deux mondes

MessageSujet: Re: Kalista Diana Vlasova-Hopkins   Mer 14 Déc - 10:06

Bienvenue dans la communauté




Carte n° 040898141216


Nom : Hopkins Vlasova
Prénoms : Kalista Diana
Nationalité : Américaine

Sexe : F
Né(e) le : 4/08/1998
A : New York, USA

Lieu de vie : Pré-au-Lard
Occupation : Photographe




En hj...

Bienvenue à toi Miss Hopkins.

En temps que sorcière étrangère il te faut être enregistrée auprès d'un des deux ministère de la magie d'Ewiland ou d'écosse. Même si tu ne l'as pas indiqué, nous avons déduit d'après ton lieu de vie que tu avais formulé cette demande auprès du ministère écossais. Il te faudra nous le préciser.

Nous te souhaitons donc la bienvenue sur notre territoire et espérons que tu sauras mettre à profit ton année sabbatique.

Maintenant que tu es validé(e), pense à compléter les différentes listes et référencements : listes des prénoms, des patronymes, des avatars, des lieux de naissance et de vie. Le cas échéant, recense également ton personnage dans l'inventaire des métiers et occupations et dans les annuaires de Poudlard et de l'Université.
Veille à mettre à jour ton profil (Scolarité, Université, Occupation, Localisation, Âge du Personnage...) et les différents champs de contact (Fiche et Portrait du Personnage).
Pense également à aller faire un tour par ici afin de nous laisser tes avis, remarques, et compagnie...
Maintenant que tu es validé(e), il ne te reste plus qu'à te lancer dans le jeu. Guette les sujets sans réponse, les topics collectifs... sans oublier de contacter les joueurs qui t'intéressent pour tisser des liens par mp. Ne sois pas timide !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheminsdetraverse.forumactif.com
 
Kalista Diana Vlasova-Hopkins
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jean Pascal Vs. Bernard Hopkins
» Diana Dawson, l'ange de l'enfer [Validée]
» LILY C. MORGAN ► Diana Pentovich
» Lily Blackswood ► Diana Pentovich
» Lucas Tobby Hopkins ► Alexander Ludwig

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chemins de Traverse :: Autour du Jeu :: Membres validés & Pnj-