Météo du
Moment

Nous sommes en août 2017.

Au matin du 21.08, Archibald
Strogov, Ministre de la Magie
pour l'Ewiland, est retrouvé
pétrifié dans son bureau.
Les circonstances de sa mort
restent obscures.
(pour + d'info)




 

L'Oracle te voit Invité et tu es en train de rêvasser!!! Prends ta plume et va poster!
( Ou clique au moins sur les top sites!)

Il y a de la nouveauté !
Allez consulter le What's new !!

Une cotisation Ulule a été lancée pour financer les dosettes de café.
Même si les puristes préfèrent les cafetières ancestrales.

Dormir ou écrire, il faut choisir.

Plan canicule sur le forum...

Venez donc brassez un peu d'air avec nous...

Partagez | 
 

 Articles & Journaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar




Admin

Messages : 1134
Localisation : Entre deux mondes

MessageSujet: Articles & Journaux   Ven 2 Déc - 21:34

Tirage du 30 novembre 2016








La Gazette du Sorcier
Un monde et l'autre : le pari culotté de Campbell
Le pari est osé. Osé, ambitieux et innovant. Ce sont, après tout, autant d’adjectifs que l’on peut attribuer au jeune Ministre de la Magie écossais.

Adam Campbell a ainsi contacté Nicola Sturgeon, la ministre écossaise moldue, après les attaques de King’s Cross. Cette dernière s'était montrée particulièrement inquiète quant aux ennuis que les sorciers pouvait apporter à son peuple. En fin stratège, Adam avait vu là une faille dans laquelle l’un des peuples se devait de s’engager. A laisser le doute s’installer, il craignait que Sturgeon ne rompe le pacte du secret et engage des mesures visant à se protéger du monde magique. Il lui avait donc fallu entériner au plus vite les craintes de son acolyte moldue.
Il proposa alors d’offrir les services et les compétences des sorciers pour les importantes manifestations à venir. La prochaine ? La célébration du Saint Andrew’s Day, en Écosse, journée de fête nationale, qui s’avérait être également la date célébrant les débuts de l'indépendance écossaise magique.
Les réjouissances promettent d’être grandioses ! Tout a été mis en place par les écossais pour la fête nationale. Défilés, animations, musique, projection de films. Le programme est festif, multiple et
impérial. l'Écosse fait appel à ses meilleurs talents. Et grande nouveauté pour le monde magique, les sorciers sont invités à participer à la fête, sous réserve de ne pas faire usage de magie en présence des moldus. Ils peuvent assister à tout, participer à tout (certains groupes sorciers se sont  même engagés à chanter lors des manifestation) mais ont pour consigne stricte de ne pas dévoiler le moindre indice de leur existence. Adam Campbell a tout prévu : les forces de sécurité sorcières seronnt déployées sur tout le trajet des manifestations pour garantir la sécurité du peuple écossais.
En cours de soirée, les sorciers sont invités à rejoindre le Doxyham (quartier sorcier écossais) où les festivités se poursuivront à un niveau plus magique, fêtant ainsi ensemble leur deuxième anniversaire d’indépendance. Pour l’occasion, les sorciers du monde entier sont, eux aussi, conviés à participer à la soirée, en symbole d’une indépendance qui se veut une ouverture sur le monde et non une réclusion sur soi-même.

Le pari est risqué, mais s’il réussit, Adam Campbell sait que le rapprochement moldu/sorcier assurera une sécurité au peuple tout entier, sécurité qui n’est plus un luxe à
l’heure actuelle.  
Archibald Strogov, de son côté, arapidement fait connaître ses réticences quant à une collaboration moldus et sorciers. Il prône un conservatisme, le chacun chez soi, qui convient à tout le monde depuis des millénaires. Il ne voit en cet acte trop innovant qu’une possibilité de plus pour le monde magique à se mettre en danger.

Refusant de mettre les Aurors anglais au service de la protection écossaise, il pousse son opposition plus loin, en faisant paraître le jour même un acte d’engagement de la population magique à se préparer seule aux éventuels prochains attentats (King's Cross est dans toutes les mémoires). Ainsi, il met en place à différents endroits du territoire d’Ewiland, des clubs de duels, sous la houlette d’instructeurs parfaitement formés, visant à promouvoir l'auto-défense au sein de la population magique. Les inscriptions seront lancées dès le 30 novembre et tous les sorciers au-dessus de 15 ans sont habilités à s’inscrire à ces clubs.




A. McCamlan


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheminsdetraverse.forumactif.com
avatar




Admin

Messages : 1134
Localisation : Entre deux mondes

MessageSujet: Re: Articles & Journaux   Sam 21 Jan - 19:59

Tirage du 1er décembre 2016








La Gazette du Sorcier
Pari tenu ! Strogov fulmine.
Suite au succès du Saint Andrew'Day, Adam Campbell persiste et signe dans la réussite de son pari.

Ils sont venus nombreux, les Éossais, à cette journée au caractère national. Alors que certains fêtaient le saint patron de l’Écosse, les sorciers, mêlés à la foule, accordaient une importance toute particulière à cette journée marquant les deux ans de l’indépendance écossaise.
Venus des quatre coins du pays artistes, troubadours et musiciens ont parcouru la ville d’Edimbourg pour en chanter les honneurs. Sorciers et moldus, côte à côte, ont été émerveillés par les dispositions prises par la ville pour rendre cette journée inoubliable.

Les réjouissances ont été grandioses, et
l'on notera qu’aucun incident n’est venu ternir cette journée. Un calme et une paix en grande partie assurés par les forces de l’ordre magiques, déployées par Adam Campbell.
Le jeune Ministre, de par cette journée enchanteresse, vient de jeter une fois encore le célèbre slogan sur la table « Yes, we can ! ». Sorciers et moldus, main dans la main… l’aube d’une nouvelle ère ?

Après n’avoir eu de cesse que de prôner le possible incident diplomatique qui viendrait entacher cette journée, Archibald Strogov a dû se rendre à l’évidence, les idéaux du jeune Ministre sont véritablement en train de prendre forme. N’ayant pas pour autant abandonné son discours alarmiste quant à une trop grande
fréquentation des moldus, le Ministre de l’Ewiland continue à décrier les innovations de son homologue écossais.

Rappelons qu’Archibald Strogov était présent à Londres ce même soir pour inaugurer le fameux club de duels dont le but est de préparer la population magique à d’autres attaques terroristes. Ces rencontres inter-sorciers, sous la houlette des meilleurs experts en duels, devraient se poursuivre, dans la capitale anglaise, puis, à partir de la mi-janvier, dans différents centres répartis sur le territoire, et accueillir des citoyens de toute nationalité.




J. Svensson




Dernière édition par L'Oracle le Lun 23 Jan - 20:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheminsdetraverse.forumactif.com
avatar




Admin

Messages : 1134
Localisation : Entre deux mondes

MessageSujet: Re: Articles & Journaux   Sam 21 Jan - 20:00

Tirage du 10 janvier 2017








La Gazette du Sorcier
A l’heure du bilan.
Tout juste deux ans après son élection, l’heure d’un premier bilan a sonné pour le Ministre Campbell et sa politique intérieure sécuritaire, ambitieuse et innovante.

Depuis son élection, le Ministre écossais a tout mis en œuvre pour encourager l’excellence de l'enseignement made in Scotland. Possédant sur son sol deux écoles de magie dont la réputation n’est plus à faire, Adam Campbell a employé une part importante du budget ministériel pour l’amélioration et l'évolution de l'instruction et de la pédagogie. Des postes de professeurs dédoublés, la création de nouvelles filières et des séjours à l’étranger sont autant de nouveautés mises en place sous son autorité.

Le Ministre s’est aussi employé à favoriser la coopération magique internationale, tout comme le relationnel sorciers-moldus, ainsi que nous avons pu l’observer au cours du Saint Andrew's Day, couronné de succès. Mettant l’accent sur l’importance d’une solidarité naissante entre peuples magiques et moldus, Campbell insiste sur le vivre ensemble durant ces temps troubles. « Le salut vient parfois de là où ne l’attend pas. » a-t-il déclaré lors de ses vœux de nouvelle année. « Nous devons prendre soin les uns des autres, sorciers ou moldus. Nous ne sommes qu’un face à la lâcheté de ceux qui visent à détruire. »
Car la sécurité reste en effet, le point clef de son mandat.
Si l’Écosse peut se targuer, en opposition à l’Angleterre, de ne pas avoir été victime d’attentats sur son sol, elle n’est cependant pas exempte d’incidents.
Deux attaques au balai piégé auraient été déjoués depuis le mois de septembre. (voir p12 « la travail de l’ombre de la Brigade du Renseignement Mmagique.)
L’Écosse aura dû également faire face à des incidents survenus sur son territoire, n’ayant aucun rapport avec le terrorisme. Pour rappel, la présentation du Philtre B612 le 12 Août dernier, bien que scientifiquement un succès, reste à ce jour, la soirée qui aurait donné le plus de fil à retordre aux Aurors écossais. Pas moins de cinquante-six victimes, dont un mort et 9 personnes toujours hospitalisées à ce jour, forment le bilan définitif de cet événement.
Si à ce jour, l’équipe scientifique nous annonce qu’Issoria Gates fait des progrès constants dans la maîtrise de sa magie, cette soirée restera dans les mémoires comme une précipitation de la magicoscience.

A l’heure actuelle, les victimes du sérum H, volontaires, ont pu se faire injecter le Philtre dans trois centres référencés et bénéficient d’un suivi médical par des équipes spécialisées dans le recouvrement des pouvoirs, pour une durée de six mois.
Un bilan international mitigé.

Jouissant d’une popularité hors norme sur le sol écossais comme dans la plupart des pays, Adam Campbell ne peut néanmoins pas prétendre être dans les bonnes grâces de son homologue de l’Ewiland.
Archibald Strogov n'est en effet pas en reste pour souligner les risques que fait prendre le jeune Ministre à la population magique. Alarmiste dans ses propos, Strogov souligne l’importance du respect scrupuleux du code du secret. D’après nos sources, des Aurors anglais auraient dans la semaine, eu à intervenir à plusieurs reprises sur des moldus « égarés » bien trop près de zones magiques dans lesquelles « ils […] n’auraient jamais dû se trouver. » Le Ministre de l’Ewiland rappelle à chaque sorcier qu’il est de son devoir de se montrer prudent et de signaler tout comportement suspect. Il a également demandé à Adam Campbell de renforcer les mesures de sécurité autour des zones sensibles telle que l’école de Poudlard où des citoyens de lEwiland pourraient être menacés.

Un conseil magique exceptionnel devrait réunir les deux ministres britanniques, dans le but de poursuivre les discussions autour du point de tension que représente la célèbre école de magie.

F. Fitzgibbons


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheminsdetraverse.forumactif.com
avatar




Admin

Messages : 1134
Localisation : Entre deux mondes

MessageSujet: Re: Articles & Journaux   Mar 15 Aoû - 23:17

Édition spéciale du 21 août 2017











La Gazette du Sorcier
Archibald Strogov, à jamais figé dans le temps.
Archibald Strogov, l’homme et le ministre
Chaque sorcier et sorcière du Royaume Unis s’est levé ce matin en ressentant une perte évidente à l’annonce de la mort du Ministre de la Magie pour l'Ewiland. Un époux, un père, un grand-père, un ami, un collègue, un ministre.

Retrouvé pétrifié au petit matin, assis à son bureau, Archibald Strogov s’est éteint aux premières heures du 21 Août 2017. Alors que le Ministère n’était pas encore ouvert au public, il aurait été découvert à 7h34 par son assistante Dylan Abercrombie, figé dans sa position de travail, une plume à la main.

Âgé depuis peu de cent trente-deux ans, Archibald Strogov pouvait se vanter d’avoir arpenté les couloirs des plus grandes institutions de notre monde et d’avoir raflé quelques titres qui feront pâlir d’envie ses collègues archéologues d’ici quelques décennies.

Né le 15 Août 1885, au sein d’une famille nombreuse, il semble évident dès son entrée dans la vie que l’homme sera brillant. Successivement préfet puis préfet-en-chef de la maison Serdaigle de Poudlard, il obtiendra d’excellents résultats à ses BUSES (Voir page 13 pour les détails) et passera ensuite quelques années à parcourir le monde, entraîné par cette soif de savoir que ceux qui l’ont côtoyé lui connaissaient bien. Devenu Assistant de Bathilda Tourdesac en temps qu’historien de la magie, il écrira et publiera plus d’une centaine d’essais sur notre histoire (P 14 pour la bibliographie détaillée).

Une politique conservatrice à controverse
Conservateur de la moindre poussière, Strogov ne cessait de se défendre d’être contre le changement. De nombreux différents opposaient pourtant sa politique à celle de l’ambitieux Adam Campbell.  Sa volonté de préserver la tradition à tout prix, guidait le pays dans une « non évolution dramatique » selon son jeune homologue, qui lui valut un certain nombre de détracteurs, même au sein de la CIS.

Oubliant à ce jour les points de discorde sur lesquels ils s’affrontaient (voir p 6 « Le sérum H de l’Angleterre » et p 7 « De la création d’une nouvelle école de sorcellerie : ou le paradoxe de la
tradition bafouée » ) Campbell s’est exprimé quelques heures après avoir appris la nouvelle de la mort de son  collègue. Il s’est dit extrêmement peiné, regrettant l’homme caché derrière le politicien. « Si nos idées nous opposaient sur de nombreux sujets, il n’en reste pas moins l’un des hommes les plus respectable que j’ai connu. », affirme le jeune Ministre.

L’avenir du pays
S’il est encore trop tôt pour envisager la proposition d’un nouveau Ministre de la Magie, l’interim de ses fonctions a été immédiatement assuré par la secrétaire d’état magique qui n’est autre que la célèbre Maureen Kinkaid, directrice de l’Université Albus Dumbledore. (Voir sa biographie p 12)
Convoquant dans la foulée un Conseil d’état magique extraordinaire pour décider des mesures à prendre afin d'assurer la continuité politique du pays, Maureen Kinkaid devrait s’exprimer dans les jours à venir pour proposer un nouveau gouvernement à l’Ewiland.

Adam Campbell, de son côté, a proposé à Kinkaid l’aide du bataillon spécial d’Aurors écossais pour seconder les Aurors anglais dans leur enquête sur la mort du Ministre.

Des témoignages étranges
Aucun témoin du crime et pourtant déjà de nombreuses versions. Si les Aurors entendent encore l’assistante de l’ancien Ministre qui a découvert le corps, il semblerait de source sûre que plusieurs personnes aient eu des révélations concernant l’assassinat du Ministre. Une note avait été transmise quelques heures plus tôt au gardien du Hall, annonçant le meurtre à venir. Ce dernier, dévasté, a annoncé avoir effectivement réceptionné la note de la part d’un elfe de maison et avoir été interrompu par un hibou de sa femme qui ne parvenait pas à utiliser leur nouvelle cafetière magique, oubliant ensuite de la lire, après avoir rédigé un mode d’emploi détaillé du tout nouveau produit. Les mauvaises langues diront que c’est le progrès qui a tué le très conservateur Archibald Strogov.
Les Aurors ont convoqué aujourd’hui au Ministère plus de cinquante sorciers et sorcières dans le but d’éclaircir l’un des meurtres les plus étranges de l’histoire de la magie. Il ne fait aucun doute que s’il n’en avait été lui-même la
victime, le féru d’archéologie qu’était Strogov, se serait lancé dans la rédaction de quelques essais.

La fin du conservatisme ?
Si l’homme inspirait du respect, il va sans dire que la poussière commençait à recouvrir l’Ewiland. Face à une Écosse dynamique et innovante, nombreux sont les analystes à prétendre que Strogov vouait le pays à voir disparaître la suprématie sorcière en refusant d’évoluer. Le coup de pied dans la fourmilière de Campbell face à une magie conservatrice a beau agacer, les magico-historiens s’accordent à dire que la sorcellerie doit évoluer pour survivre. On murmure même dans les couloirs, que l’assassinat du Ministre sera peut-être le coup de baguette qui manquait à l’Ewiland pour tenir la dragée haute au MACUSA qui prend toujours plus d’importance sur la scène magique.

La mort de Strogov soulève la question de la continuité de la politique et le nom de Kinkaid est sur toutes les lèvres pour assurer la relève. Elle serait à ce jour la deuxième femme ministre de la magie et promettrait une politique ambitieuse et innovante à l’image de la jeunesse magique qui n’a de cesse de détracter les politiciens poussiéreux s’acharnant à nettoyer de vieilles armures quand il reste tant à inventer.

De nombreux ennemis…
Peu enclin à distiller ses émotions, il est bien connu que Strogov savait rester de marbre face à l’adversité. Il ne fait nul doute aujourd’hui que ses ennemis ont reconnu en lui un roc capable d’entraver leurs desseins, un obstacle qu’il a fallu éliminer. Bien qu’aujourd’hui l’homme soit mort, chacun d’eux sait désormais que son regard est figé dans le temps, observant ad vitam eternam celui ou ceux qui ont osé ravir à son peuple un Ministre de la Magie dont l’entière vie, malgré une politique bien souvent controversée, aura été dévouée à son pays.









S. Shepherd


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheminsdetraverse.forumactif.com
 
Articles & Journaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelques articles un peu déjantés...
» Les journaux intimes.
» Journaux de bord
» Code Pénal Ayisyen an demode.
» Au revoir Monsieur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chemins de Traverse :: Autour du Jeu :: Animations-